Rudy Gobert prend sa revanche : « J’ai lu les commentaires »;  Mitchell : « Je suis fier de lui »

Rudy Gobert prend sa revanche : « J’ai lu les commentaires »;  Mitchell : « Je suis fier de lui »

Il y a quelques jours les Wolves avaient infligé au Jazz sa première défaite à domicile de la saison avec Karl-Anthony Towns dans le rôle du bourreau. Dans un duel attendu face à Rudy Gobert, qui l’avait privé du 3ème cinq de la saison et d’un joli pactole, le Wolf avait fait vivre une sale soirée au défenseur de l’année avec 29 points, mais surtout un 7/15 derrière l’arc. Pas à l’aise pour défendre loin du cercle, le Français avait été en difficulté et forcément il attendait de prendre sa revanche.

« J’ai lu les commentaires et les gens me connaissent, quand je lis ce genre de commentaires je n’apprécie pas trop. » Rudy

Mais cette nuit le Jazz et le Français se sont adaptés pour limiter au mieux KAT. Ce dernier a signé seulement 14 points à 4/7 à 3-pts et 12 rebonds, et a inscrit 2 3-pts dans la dernière minute alors que la rencontre était déjà pliée.

« C’est unique à de nombreux égards. Bien qu’il y ait beaucoup de pivots qui s’écartent, lui le fait de différentes façons. Que ce soit après des écrans ou alors en transition. C’est vraiment un joueur unique [..] Rudy a été énorme sur certaines situations qui ne lui sont pas familières. Il est très fier et Towns est différent, il est difficile à défendre. Mais Rudy a fait du super boulot et les quatre autres gars aussi pour contenir l’adversaire. Nous étions concentrés. » Quin Snyder

« Rudy a vraiment fait son truc. Il était très concentré. Ce sont tous les deux des All-Star et KAT avait pris le meilleur sur lui lors du dernier match, mais Rudy a rebondi et a répondu comme un compétiteur le ferait et comme nous savions qu’il le ferait. Je suis fier de lui. » Donovan Mitchell

La stratégie du Jazz était claire, ne pas laisser KAT dégainer avec autant de facilité loin du cercle, notamment en sortie de pick & roll. S’il a shooté dès le début de rencontre dans le corner à 3-pts, ensuite il n’en a pris que deux sur le reste de la mi-temps. Gêné aussi par des fautes, lors des 3 premiers quarts il a shooté seulement 5 fois.

« Ils ont joué un peu différemment sur pick & roll, surtout avec KAT. Quand il s’écartait, ils ne l’ont pas laissé comme ils l’avaient fait lors du précédent match, ils se sont assurés de rester sur lui. Ça a été un gros ajustement. » Andrew Wiggins

« Quand vous essayez de trouver un joueur, parfois cela peut vous revenir en pleine tête parce que cela vous sort de votre rythme et de votre flow. » Ryan Saunders

Rudy ne cache pas qu’il était très motivé…

« Chaque soir c’est personnel pour moi. Mais vous savez, les gens parlent et j’aime ces défis. Chaque soir c’est un challenge différent. Ce soir c’en était un d’entre eux. Nous avons gagné et nous devons nous préparer pour le prochain match. » Rudy Gobert

Rudy termine avec 12 points à 5/8, 15 rebonds et 5 contres.

Via Deseret News

Leave a Reply