Sale soirée pour le Magic, qui perd coup sur coup Nikola Vucevic et Aaron Gordon

Sale soirée pour le Magic, qui perd coup sur coup Nikola Vucevic et Aaron Gordon

Le Magic d’Orlando connait un début de saison difficile et cela ne devrait pas s’arranger après la soirée cauchemardesque face aux Raptors. Alors que les Floridiens étaient sur une série de 3 succès, ils ont été battus par les Raptors, jusque là rien de catastrophique, mais ils ont perdu deux éléments clés : Nikola Vucevic et Aaron Gordon. Les deux se sont fait une entorse de la cheville droite et ils ont rejoint le bus de l’équipe à l’aide de béquilles. Celle de Vucevic semble plus sérieuse, lui qui a dû mettre une botte de protection. Les radios se sont révélées négatives, mais les deux vont passer une IRM dans la journée pour en savoir plus sur la sévérité de leur blessure.

« C’est très décevant. Les blessures ça craint vraiment. Malheureusement cela fait partie de notre boulot et ça arrive. Mais c’est vraiment très malheureux et ça craint. C’est de toute évidence un très mauvais timing pour nous. » Nikola Vucevic

« Ça fait mal de ne pas pouvoir jouer, de ne pas pouvoir aider mon équipe à gagner. Mais les blessures, ça fait partie du jeu, donc je vais prendre mon temps et revenir quand ça ira. » Aaron Gordon

Le Magic craint forcément qu’ils ratent de nombreux matchs, et ils vont devoir compter sur Mo Bamba et Khem Birch pour assurer l’intérim au poste de pivot. Quand un journaliste fait étrangement remarquer à Steve Clifford qu’il « a plus que le nécessaire » en backup de Vucevic, il rit jaune.

« Quand vous perdez votre meilleur joueur, c’est difficile de dire que vous avez plus que le nécessaire. Je ne vais pas mentir. C’est un gros coup dur. Donc je ne dirais pas que nous avons plus que le nécessaire. » Clifford

Sans Gordon et Vucevic, l’attaque, déjà en difficulté depuis le début de la saison, pourrait tourner au ralenti lors des matchs qui viennent. Aux joueurs qui auront leur chance de la saisir.

« Nous allons devoir trouver des moyens de scorer différemment et nous adapter dans la façon dont nous jouons, et devenir vraiment élite défensivement. Ce sont aux autres joueurs de prendre le relais. Il n’y a pas le temps de s’apitoyer sur quoi que ce soit. Nous devons avoir cette mentalité de battants. » Evan Fournier

Via The Athletic

Leave a Reply