Paul Millsap : « Je n’ai jamais connu ça avant, jamais »

Paul Millsap : « Je n’ai jamais connu ça avant, jamais »

La journée avait bien mal commencé pour Mason Plumlee, cloué au lit avec une forte migraine dimanche matin.

« Quand je m suis réveillé je ne pensais pas que j’allais pouvoir jouer ce soir. Le training staff m’a aidé, j’ai dormi jusqu’au match et je me sentais mieux, donc ça allait. » Mason Plumlee

Mais elle s’est achevé en beauté avec sa meilleure performance de la saison en sortie de banc : 14 points à 6/10, 7 rebonds et 2 passes en 16 minutes dans la 5ème victoire d’affilée des siens, vainqueurs 116-104 des Suns et 2èmes à l’Ouest. Dans ce match, Michael Malone a utilisé un total de 12 joueurs. Et si Plumlee, Monte Morris (10 points à 4/5, 3 rebonds, 4 passes) et Jerami Grant ont un role régulier parmi les remplaçants (même si leurs minutes ont baissé par rapport à l’année dernière), c’est un peu plus aléatoire pour Torrey Craig, Juan Hernangomez, Michael Porter Jr. et Malik Beasley, qui alternent les DNPs et les gros temps de jeu.

« Ce n’est pas facile, que ce soit du point de vue des joueurs comme du coach. Mais je pense que les gars le gèrent très bien. Si quelqu’un joue bien, il va rester sur le terrain, mais il y a beaucoup d’options. Ça se passe comme ça dans une bonne équipe. » Mason Plumlee

« (sur le fait d’avoir déjà joué dans une équipe avec autant de joueurs méritant d’être sur le parquet) Absolument pas. Jamais, jamais. On a énormément de joueurs talentueux qui peuvent jouer. Le coach jongle avec ça, c’est difficile comme situation parce qu’on a tellement de gars qui sont capables de jouer. » Paul Millsap

« Je dois saluer notre banc. Mason Plumlee n’était pas censé jouer et il vient quand même malgré de sévères maux de têtes. Je l’ai trouvé phénoménal. Monte Morris en seconde mi-temps, c’est le Monte Morris dont on a besoin : agressif, confiant. » Michael Malone

Dimanche, c’était le tour de Beasley. Dans sa 4ème année, l’arrière n’avait pas joué aussi longtemps depuis 2 semaines, et a terminé à 6 points à 2/4, 2 rebonds et 2 passes (il n’a pas joué en 1ère mi-temps, où le banc de Phoenix a dominé 24-8). Inséré en début de 3ème quart son équipe en tête de 2 points, il a rapidement trouvé Plumlee sur alley oop avant de rentrer deux tirs à 3-points pour démarrer le 4ème quart-temps. À sa sortie à 4 minutes de la fin, Denver comptait 9 points d’avance.

« Il a montré de quoi il est capable quand il joue. Tu attends ton opportunité, ton moment, ce soir c’était l’exemple parfait. Comprendre comment la NBA fonctionne à son âge, c’est incroyable. » Paul Millsap

À 11.3 points à 40.2% à 3-points la saison dernière, Beasley paye les retours en forme de Will Barton et Gary Harris. Millsap, 34 ans, est bon, et le duo de contrats max Jamal MurrayNikola Jokic accapare logiquement beaucoup de minutes.

« On a beaucoup d’athlètes et de gars rapides, donc le mieux pour nous je pense est de jouer vite comme ça. Il faut juste qu’on fasse des stops pour pouvoir le faire. » Monte Morris

via The Athletic

Leave a Reply