[Draft NBA] Matthieu Gauzin va attendre : « Je ne suis pas prêt »

[Draft NBA] Matthieu Gauzin va attendre : « Je ne suis pas prêt »

Né près de Bourges il y a 18 ans, Matthieu Gauzin (1,91 m) était devenu il y a 3 ans le plus jeune joueur français depuis Nicolas Batum à signer un contrat professionnel au MSB (Le Mans Sarte Basket). Considéré comme un potentiel second tour draft en 2020 (il est projeté à la 51ème place par ESPN), le médaillé d’argent aux championnats du monde U17 en 2018 et qui a pour le moment disputé 8 matchs en Jeep Élite (10.9 minutes) a décidé de ne pas se précipiter et donc de passer son tour pour 2020.

« Je ne suis pas prêt, c’est sûr. Je ne suis pas prêt. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles je dois travailler. » Matthieu Gauzin

En attendant une année de plus, il espère se présenter plus fort physiquement, avec un meilleur jump shot et une meilleure gestion sur pick-and-roll notamment en 2021. Objectif : « jouer comme un vétéran, pas comme un gamin ».

« Je dois travailler sur beaucoup de choses. Je dois être meilleur en France pour prouver que je suis capable de jouer en NBA. Je dois d’abord être bon en France et on verra ce qui se passe après. » Matthieu Gauzin

En espoirs la saison dernière, Gauzin, réputé pour sa vitesse et ses qualités de créateur, tournait à 17.1 points (38.8% aux tirs, 31.8% à 3-points, 77.5% aux lancers-francs), 5.3 rebonds et 5.4 passes par match. Chez les pros il totalise pour le moment 87 minutes de jeu pour 16 points à 5/17, 4 rebonds, 5 passes et 9 ballons perdus.

À 15 ans, Gauzin avait envisagé un départ outre-Atlantique, mais il a finalement préféré rester dans l’hexagone.

« Je vois des joueurs partir aux US, la première année est dure, la deuxième aussi, à partir de la troisième ça va mieux, et la quatrième se passe bien. Quatre ans pour être le dernier choix du second tour ? Non, pas pour moi. » Matthieu Gauzin

Dans quelques mois, d’autres Français nés en 1991 devraient se présenter à la draft : Malcolm Cazalon, Killian Hayes et Theo Maledon. Les deux derniers sont considérés comme dans le top 2 ou 3 des meilleurs prospects européens 2020.

via The Athletic

1 Comment

Leave a Reply