Les Bucks trop expéditifs, fin de série pour Giannis Antetokounmpo : « Le livre des records c’est une chose, moi je suis juste ici pour gagner »

Les Bucks trop expéditifs, fin de série pour Giannis Antetokounmpo : « Le livre des records c’est une chose, moi je suis juste ici pour gagner »

Tout va bien pour les Bucks de Milwaukee, qui ont signé cette nuit leur 11ème victoire de suite et ils y ont mis la manière puisqu’ils ont écrasé les Hornets 137-96. Depuis le début de saison, à l’image de la veille face aux Cavaliers, ils ont du mal à tenir une très large avance pour dérouler, mais cette fois Mike Budenholzer a pu économiser ses cadres.

« Je crois que nous en sommes à 20 rencontres et nous avons été beaucoup à l’extérieur et les matchs commencent à s’enchaîner et certains joueurs commencent à le ressentir un peu. Connaître ce genre de soirée dans un calendrier NBA ça aide vraiment. » Budenholzer

Giannis Antetokounmpo n’a joué que 20 minutes dans ce 17ème succès, le temps tout de même de compiler 26 points à 11/19, 9 rebonds et 4 passes. Pas de double-double, ce qui est synonyme de fin de série pour le MVP en titre, qui s’arrête à 19. C’était la plus longue série depuis 43 ans et les 34 de Bill Walton (la saison d’avant Kareem Abdul-Jabbar en avait réussi 29).

« J’aurais dû le laisser (sourire). Il fait des choses incroyables et d’autres sont encore à venir. Nous essayons de discuter avec lui du fait d’être le plus en forme et frais possible car c’est très important. C’est assez incroyable quand tu es mentionné avec les légendes de notre sport. »

« Cela n’a pas vraiment d’importance. Je ne suis pas comme ça. Je ne suis pas construit sur des stats. Le livre des records c’est une chose, moi je suis juste ici pour gagner. En 20 rencontres nous en avons remporté 17. » Giannis

Les Bucks ont eu pas moins de 9 joueurs à au moins 10 points et terminent le mois de novembre avec un bilan de 15-1 dans le sillage d’un Giannis à l’image de sa performance de la nuit : dominateur.

« C’est un tel compétiteur, il veut toujours gagner. J’ai le sentiment qu’il veut toujours jouer de la bonne façon. J’ai toujours été un fan. Il joue avec une telle agressivité des deux côtés du terrain. Il a attaqué le cercle, fait des actions pour lui, puis quand ce n’était pas possible, il a ressorti pour les shooteurs. » Marvin Williams

Les Bucks s’en sont donnés à cœur joie avec 56.3% aux tirs et un 20/44 de loin.

Via Journal Sentinel

Leave a Reply