Clutch, Evan Fournier porte le Magic : « Et en plus il y avait faute »; Jonathan Isaac : « Evan est un guerrier »

Clutch, Evan Fournier porte le Magic : « Et en plus il y avait faute »; Jonathan Isaac : « Evan est un guerrier »

Le Magic d’Orlando a encore appris une mauvaise nouvelle hier avec une déchirure au ménisque pour Al-Farouq Aminu. Privés de Nikola Vucevic après avoir fait aussi sans Aaron Gordon quelques rencontres, ils ont retenu leur souffle lorsqu’en premier quart Evan Fournier s’est fait mal au genou. Il s’est relevé et a rejoint le banc en boitant. Mais il est revenu en jeu en début de second quart.

« Ce n’est rien, juste une hyperextension du genou. Ca va. » Evan

« Evan est un guerrier. J’ai su quand il est s’est relevé et est allé s’asseoir sur le banc au lieu d’aller directement au vestiaire que ça allait. Si nous l’avions perdu, cela aurait été un énorme coup dur. » Jonathan Isaac

Heureusement pour le Magic il est revenu en jeu et il a sorti une énorme performance, égalant au passage son record en carrière avec 32 points à 13/21 dont 6/10 à 3-pts. Il y a deux matchs de cela, il avait planté 30 points.

« Mon état d’esprit à l’heure actuelle est le même que lorsque nous sommes au complet, c’est juste qu’il y a plus d’opportunités pour moi et le coach appelle plus de systèmes pour moi. J’essaye de jouer juste. Parfois je vais prendre des shoots contestés et ce genre de choses, mais ça arrive. J’essaye quand même de jouer dans le flow de l’attaque. Je ne démarre pas le match en pensant que je dois faire plus que d’habitude. Je fonce c’est tout. » Evan

Forcément quand en fin de rencontre il a fallu un panier alors que les Warriors étaient à un point, c’est Evan qui a hérité du ballon

« J’avais mis un tir à 3-pts depuis le même spot et je trouvais qu’il anticipait un peu trop ce shoot à 3-pts. Je me suis reculé et cela a ouvert un angle sur la droite. Et en plus il y avait faute. » Evan

« C’était une super action. Il ne se contente pas de nous apporter du scoring, il score avec efficacité. 32 points en 21 shoots c’est de l’attaque efficace. » Steve Clifford

Pas suffisant pour plier le match puisque les Warriors ont eu une dernière opportunité, mais le shoot d’Alec Burks, ouvert, a rebondi sur l’arceau, trop long.

« Pour être honnête, j’ai cru que ce shoot de Burks allait rentrer, mais nous avons fait quelques grosses actions en fin de rencontre, surtout défensivement. C’est une grosse victoire. » Evan

Via Magic.com

Leave a Reply