Une question de volonté pour le Jazz ? « Tu ne peux pas commencer un match comme on l’a fait et penser que tu peux gagner »

Une question de volonté pour le Jazz ? « Tu ne peux pas commencer un match comme on l’a fait et penser que tu peux gagner »

Dominer la seconde mi-temps de 20 points a permis au Jazz de… perdre de 20 points (130-110) la nuit dernière face à des Raptors très autoritaires en première mi-temps : ces derniers étaient devant 77-37 à la pause, soit 40 points d’écart, le plus large déficit de l’histoire à la mi-temps pour Utah.

« On a clairement été horribles. Trop d’erreurs sur trop de possessions où on avait besoin d’un sentiment d’urgence. On était tellement loin en première mi-temps que le niveau auquel on a joué en deuxième a peu importé, car c’est très difficile de gagner un match comme ça avec un tel retard. On doit démarrer les matchs mieux concentrés. » Quin Snyder

Avant ce match, le Jazz (12V-8D, 6ème de la conférence Ouest) sortait d’une victoire à Memphis qui faisait elle-même suite à 2 défaites à Milwaukee et Indiana.

« On n’est pas arrivés prêts à jouer. On doit jouer comme on l’a fait en seconde mi-temps durant tout le match. On doit être agressifs, on ne peut pas attendre que les choses viennent à nous. » Donovan Mitchell, 16 points à 6/16

« Tu ne peux pas commencer un match comme on l’a fait et penser que tu peux arriver au 3ème quart-temps puis gagner comme on l’a fait à Memphis. On doit avoir faim dès la première minute. » Rudy Gobert, 12 points et 11 rebonds

L’équipe jouait certes le 4ème match d’un road trip de 5 rencontres, mais Quin Snyder avait pris le soin de laisser ses joueurs se reposer samedi à la place d’un entraînement et dimanche à la place du traditionnel shootaround. L’équipe était devant 13-11 quand les fils ont lâché : un 15-0 encaissé, 7 ballons perdus dans la période et un retard de 17 points après 12 minutes. Le cauchemar a continué dans le 2ème avec une séquence de 5 minutes sans points marqués, un 14-0 encaissé et les fameux 40 points de retard à la pause. Dans le 3ème quart, c’est un nouveau Jazz qui est sorti du vestiaire, avec un 49-30 à la clé. Au mieux, l’équipe est revenue à 16 points, déjà un exploit. Après le match, Snyder s’est adressé longuement à ses joueurs.

« En gros il nous a demandé : ‘À quel point avons-nous envie d’être une bonne équipe ? À quel point voulons-nous gagner ? Sommes-nous prêts à nous sacrifier ? Sommes-nous prêts à faire les petites choses ?‘. Il n’y a pas d’excuses. On doit se mettre au boulot, heureusement on a un autre match demain. » Mike Conley

Objectif : être sur un match entier l’équipe qui a marqué 49 points, fait 15 passes (5 en première mi-temps), pas autorisé un seul point en contre-attaque (18 en première mi-temps) dans le 3ème quart-temps contre Toronto.

« Dans le 3ème quart on jouait dur et les uns pour les autres. On faisait les extra-passes, c’est ça le ‘Jazz basketball’. » Mike Conley

via Salt Lake TribuneDeseret News

Leave a Reply