Danny Green : « Je n’ai jamais fait partie d’un groupe qui s’est aussi bien entendu aussi tôt. C’est ce qui nous rend spéciaux »

Danny Green : « Je n’ai jamais fait partie d’un groupe qui s’est aussi bien entendu aussi tôt. C’est ce qui nous rend spéciaux »

Les Los Angeles Lakers réussissent un des meilleurs débuts de saisons de leur histoire, avec leurs 18 victoires en 21 matchs. De bon augure pour la suite de la saison, comme l’explique Danny Green.

« Je pense que nous sommes en bonne position pour atteindre nos objectifs. Nous sommes en avance par rapport à nos attentes, mais on sait qu’on peut potentiellement faire plus de choses. Pas beaucoup plus, mais il y a toujours des moyens de s’améliorer. Il y a de quoi être excité. Lors de nos meilleures performances, on ne jouait pas encore notre meilleur basket. On peut encore pas mal progresser. En plus, nous n’avons pas encore été concentrés pendant 48 minutes complètes cette saison. » Danny Green.

Ce mois de décembre va permettre sans doute de mieux juger ces Lakers. Alors qu’ils ont été convaincants à Denver cette nuit, les coéquipiers de LeBron James doivent se déplacer à Salt Lake City et Portland, deux équipes compliquées à manœuvrer. Et ils vont en plus affronter les Clippers à l’occasion du match de Noël.

« Nous sommes impatients de jouer contre tout le monde. Pas seulement les Clippers, on a aussi perdu contre Toronto et Dallas. Nous avons déjà joué deux fois contre Dallas, et nous les avons battus de peu la première fois. Ces équipes seront entourées sur le calendrier. Il y a beaucoup de bonnes équipes, au-dessus des 50% de victoires, aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest. Il y a un gros road trip qui s’annonce avec des affrontements face à Denver, Utah et Portland. Ça sera intéressant et fun à la fois. Mais évidemment, les Clippers ont une grosse équipe et ils jouent bien, ce sera vraiment un gros challenge comme nous. » Danny Green.

Mais peu importe les résultats pour tous ces matchs, ça ne remettra pas en cause la qualité numéro un de ces Lakers : leur bonne entente.

« Je ne pense pas avoir déjà aussi bien commencé une saison comme ça. J’ai été dans des équipes très spéciales, mais ce qui est encore plus important que le bilan c’est les liens qu’on crée, l’alchimie. Certaines des très bonnes équipes dont j’ai fait partie s’entendaient très bien sur le parquet, mais jamais un groupe ne s’était aussi bien entendu que nous en dehors. Je pense que le voyage en Chine (pour la présaison ndlr) a vraiment été bénéfique. C’était génial. Maintenant, on se parle en dehors des terrains et sur le chat de l’équipe, on prépare des choses ensemble, on sort… Je n’ai jamais fait partie d’un groupe qui s’est aussi bien entendu aussi tôt. C’est ce qui nous rend spéciaux à mes yeux.On s’amuse beaucoup en dehors des terrains et c’est quelque chose que je ne vais jamais oublier. Je pense que beaucoup de gars vont chérir ces souvenirs très longtemps. » Danny Green.

Green tourne à 8,6 points, 3,3 rebonds et 1,2 passe décisive par match cette saison.

Via LeBron Wire.

Leave a Reply