Kentavious Caldwell-Pope : « Mes coéquipiers m’ont aidé à traverser ça, certain l’ont vécu, surtout LeBron James »

Kentavious Caldwell-Pope : « Mes coéquipiers m’ont aidé à traverser ça, certain l’ont vécu, surtout LeBron James »

Le début de saison de Kentavious Caldwell-Pope a été catastrophique puisque lors des deux premières rencontres il a joué 48 minutes pour 1 point à 0/9 et 8 fautes. Après 10 matchs en tant que remplaçant il affichait 5 points à 35% dont un terrible 20% à 3-pts. Il a reçu le soutien de ses coéquipiers, notamment d’un certain LeBron James durant cette période difficile puisqu’il était même sifflé au Staples Center et très critiqué.

« J’ai de vrais frères dans le vestiaire. Ils m’ont aidé à traverser ça. J’ai des coéquipiers qui ont vécu ça, surtout le numéro 1, LeBron James. Il a connu les critiques toute sa carrière. Donc il a m’a parlé un peu, genre ‘Ne t’inquiète pas, joue, c’est tout.' » KCP

« Si un de nos frères vit un moment difficile, nous le relevons. Et nous lui avons fait savoir que nous étions là pour lui, et c’est ce que nous avons dit à KCP en début de saison lorsqu’il était en difficulté avec son shoot ou son jeu : ‘écoute, nous sommes là pour te soutenir. Nous sommes dans cette tranchée avec toi et ton heure viendra. Continue de bosser et continuer de faire confiance à tes habitudes.' » LeBron James

Lorsqu’Avery Bradley s’est blessé, Frank Vogel a décidé de l’intégrer dans le 5 majeur et depuis il affiche un tout autre visage. En 12 titularisations il tourne à 10.6 points à 52.5% dont 47.7% à 3-pts en 27.3 minutes. Un excellent rendement.

« Quand j’étais dans la second unit, cela m’a pris du temps de trouver mon rythme pour jouer avec beaucoup de nouveaux joueurs. Mais quand j’ai été intégré au 5 majeur, le jeu s’est en quelque sorte ouvert un peu. La plupart du temps je suis totalement ouvert en raison de la présence de LJ et AD. Je dois juste être prêt à mettre des shoots. J’ai eu des shoots faciles, des lancers, des layups et cela m’a mis dans le rythme. » KCP

« Nous en parlions l’autre soir. Je ne sais pas si je l’ai déjà vu jouer aussi bien. Je sais qu’il a fait quelques belles années à Detroit, mais ce n’est pas vraiment une question de défense. Il va sur le terrain et apporte énormément d’énergie et de présence en défense. Cela nous a permis de continuer de gagner des matchs malgré l’absence d’Avery Bradley. Je suis vraiment content pour lui. Il était critiqué en début de saison. Il a répondu avec la manière. Il est un élément vital de nos victoires récentes. » Vogel

À voir comment Vogel gérera le retour de Bradley et s’il remettra KCP dans le second 5.

Via LA Times

Leave a Reply