Bam Adebayo prend une nouvelle dimension; Scott Brooks : « C’est une authentique star dans cette ligue »

Bam Adebayo prend une nouvelle dimension; Scott Brooks : « C’est une authentique star dans cette ligue »

Le Miami Heat effectue un superbe début de saison avec le 3ème bilan à l’Est (16 victoires et 6 défaites) et on parle beaucoup de Jimmy Butler, du rookie Kendrick Nunn ou encore de Goran Dragic et Tyler Herro, mais sans doute pas assez de Bam Adebayo. Désormais sans concurrence sur le poste de pivot avec le départ d‘Hassan Whiteside, il effectue un magnifique début de saison et cette nuit face à des Wizards décimés à l’intérieur, il s’est baladé. Il a signé un nouveau record en carrière avec 24 points à 10/16 en plus de 14 rebonds, 4 passes et 2 contres pour un plus/minus de +20. Scott Brooks, avait lâché une déclaration malheureusement prémonitoire pour les siens avant la rencontre, qualifiant Bam de star.

« Je donne du crédit à Erik Spoelstra et son staff. Ce gars s’est développé pour atteindre un très haut niveau. C’est une authentique star dans cette ligue. Pas seulement avec ses qualités athlétiques, mais c’est aussi un très bon passeur à un haut niveau. Le plus fou c’est qu’il a un très bon jump shoot, mais il se fiche de prendre des jump shots. Ce qu’il veut c’est scorer près du panier et offrir à ses coéquipiers de bons shoots. » Brooks

Il commence en effet à être difficile de passer à côté d’Adebayo et on devrait entendre de plus en plus parler de lui puisqu’il tourne à 14.3 points à 57.1%, 10.4 rebonds, 4 passes, 1.3 interception et 1.2 contre.

« Les gens commencent à me remarquer. J’apprécie vraiment qu’il dise ça parce que c’est un super coach. » Adebayo

Quant à son jump shot, que les équipes lui laissent le prendre sans trop le contester, il trouve ça « un peu irrespectueux. » Nul doute qu’il deviendra une menace à terme, lui qui étoffe sa panoplie offensive saison après saison, devenu un excellent passeur pour un intérieur.

« Nous lui donnons de plus en plus de responsabilités parce qu’il a tellement progressé, il est la version pivot de Jimmy Butler dans sa capacité à pouvoir jouer des deux côtés du terrain. Les gens vont le regarder désormais et définir son succès par la dernière colonne (celle des points) et c’est une telle injustice à son égard. Ce soir il a fait un match complet où il a défendu, crée des actions grâce à ses écrans, obtenu des secondes chances grâce à ses offerts, en étant au bon endroit au bon moment. Toutes ces choses se sont alignées ce soir. » Spoelstra

Via Miami Herald

Leave a Reply