Mike Malone : « Nikola Jokic a l’air rapide, je n’avais jamais mis son nom et ce mot dans la même phrase »

Mike Malone : « Nikola Jokic a l’air rapide, je n’avais jamais mis son nom et ce mot dans la même phrase »

En ce début de saison Nikola Jokic n’a pas été au niveau attendu. Le Serbe était revenu avec ce qui semblait être un léger embonpoint de la Coupe du Monde, ce qui a avait visiblement un impact sur ses performances. Mais depuis le 5 décembre, il va mieux et tourne à 20,5 points (56% aux tirs), 10,5 rebonds et 7,8 passes décisives de moyenne.

« J’ai juste fait un peu de musculation. Le coach Felipe Eichenberger m’a donné un planning qui marchera pour moi, je pense. Donc je suis juste ça. Je lui fais confiance, il a toujours été avec moi et a toujours travaillé avec moi. Il connait mon corps mieux que moi et c’est mon ami donc je lui fais confiance. Personne n’aime vraiment travailler, donc je n’en tire pas du plaisir. J’aimerais pouvoir aller sur le terrain et marquer 40, 50 points chaque soir, mais c’est du travail. Peut-être qu’un jour je vais le faire. » Nikola Jokic.

Son coach est même très impressionné de sa transformation.

« Il était dans le dur et voulait trouver une solution. Il a travaillé sur son jeu, sur sa technique, sur son physique, il s’est renforcé musculairement, s’est mis dans une meilleure condition physique… Il a beaucoup travaillé. Quand je le regarde, j’ai l’impression qu’il a perdu beaucoup de poids. Il a plus d’énergie sur le terrain et je trouve que depuis notre road trip il a été dominant. » Mike Malone.

Même s’il s’enflamme peut-être un peu.

« Il a travaillé très dur, avant et après les entrainements. Il est dans une très bonne forme et a l’air rapide sur le terrain. Cela fait cinq ans, et je n’avais jamais mis Jokic et rapide dans la même phrase. » Mike Malone.

Une formule qui a fait rire le joueur, qui n’a pas hésité à la reprendre à sa sauce.

« Finalement, je suis un peu athlétique. Ce mot dans la même phrase que mon nom… » Nikola Jokic.

Cette transformation n’aurait peut-être pas eu lieu si Mike Malone n’avait pas pris le problème à bras le corps.

« Je lui ai dit : « Écoute, réfléchis moins, joue. Tu sais bien que tu es notre meilleur joueur et si tu loupes un tir, mais que tu es agressif, tout le monde s’en fout. Le seul moyen de se sortir de ce moment difficile c’est de continuer à jouer et de rester agressif. » Mike Malone.

Le pivot a réussi un triple double cette nuit, avec 28 points, 14 rebonds et 12 passes décisives.

« J’ai joué comme ça toute ma vie, donc j’ai l’impression d’avoir joué comme je le devais. » Nikola Jokic.

Dans son sillage, c’est tous les Nuggets qui se sont mis au diapason pour l’emporter face à OKC : 110 à 102.

« Quand il est agressif, ça ouvre des choses pour tout le monde. On était tous en réussite aujourd’hui, il a pu cumuler des points, des rebonds et des passes décisives. Il a pu faire ce qu’il voulait. » Gary Harris.

Et Mike Malone a d’ailleurs souligné la performance de toute l’équipe, qui a cumulé 30 passes décisives ce soir.

« Tout le monde va dire : « Bon, Nikola a retrouvé la forme, son jeu de passe. » Mais il va toujours faire la bonne action. Le plus important je trouve, c’est qu’on a fait des coupes, qu’on a bougé sans ballon. » Mike Malone.

Via The Denver Post, ESPN et the denver post.

Leave a Reply