QI basket et mémoire eidétique, dans la tête de LeBron James

QI basket et mémoire eidétique, dans la tête de LeBron James

Vous le savez peut-être déjà, LeBron James possède une mémoire eidétique. Qu’on peut aussi appeler photographique ou absolue. Et qu’il considère autant comme un don que comme une malédiction mais qui se révèle tout de même bien pratique sur un terrain de basket.

« Je l’ai toujours eue. Beaucoup de mes amis quand j’étais plus jeune et qu’on jouait me demandait comment je me souvenais de telle ou telle action, en me disant que c’était il y a super longtemps. Je n’ai appris que cela s’appelait une mémoire eidétique que bien plus tard. Je suis né avec. » LeBron James

« Il y a beaucoup de joueurs avec le corps de LeBron dans la ligue, mais personne en NBA n’a son cerveau. » Doc Rivers, coach des Clippers

« Il anticipe ce qui va se passer. Quand vous avez un QI basket élevé, vous comprenez ce qui va se passer sur l’action d’après avant tout le monde. » Jason Kidd, assistant coach aux Lakers

« Il connaît tout le monde. Ça pourrait être le dernier gars sur le banc, il sait qu’il est gaucher, que c’est un shooteur, qu’il ne faut pas passer sous l’écran, qu’il peut driver, ce genre de choses. Il fait attention aux détails, il étudie beaucoup les choses aussi. Il nous aide à nous préparer simplement en parlant. » Quinn Cook

Régulièrement au moment des sessions vidéos des Lakers, James prend le temps de décortiquer certains systèmes défensifs à ses coéquipiers, le move qu’un joueur a l’habitude de faire ou encore les systèmes d’un adversaire.

« Il y a beaucoup de systèmes que je connais pas. Danny Green et moi on se regarde genre : ‘C’est quoi ça, déjà ?’. Et LeBron lui sait exactement où chaque gars est supposé être, ce qu’il est supposé faire, dans quel timing exact. Son QI basket est juste dingue. » Avery Bradley

Films, séries télé, musique sont aussi des domaines dans lesquels James profite de sa mémoire eidétique.

« Il connaît les paroles de toutes les chansons. Peu importe l’année de la chanson, il connaît les paroles par cœur. » Avery Bradley

Pour certaines choses néanmoins, il aimerait bien avoir plus de facilités à oublier, notamment concernant son enfance.

« Il y a certaines sphères de ma vie quand j’étais plus jeune que j’essaie d’oublier. Mais je garde aussi certaines choses traversées quand j’étais plus jeune parce que cela a fait de moi qui je suis aujourd’hui. Je peux me souvenir de beaucoup de choses. » LeBron James

Seize fois All-Star, 4 fois MVP et 3 fois champion, James réalisait une saison exceptionnelle dans sa 17ème année NBA avant la suspension de celle-ci en raison de l’épidémie de coronavirus. Un succès en grande partie lié à sa préparation physique et mentale selon lui.

« Je prends soin de mon corps, de mon jeu, de mon esprit. Je veux continuer à progresser. Même si tu perds un peu physiquement, si tu as un fort QI basket et que tu es bien préparé mentalement, tu peux toujours couvrir ces choses-là […] On apprend de ses expériences, mais je ne sais pas si le QI basket peut s’apprendre. Je ne suis pas certain parce que je l’ai toujours eu. » LeBron James

Cette saison James tournait à 25.7 points, 7.8 rebonds et 10.6 passes par match avant la pause forcée.

« Ça va l’aider à jouer jusqu’à ses 40 ans. Son QI basket sera toujours là pour l’aider. » Jason Kidd

via Sports Illustrated

Leave a Reply