Michael Jordan : “Avant ça, j’étais Mike. Puis j’ai rentré ce tir et je suis devenu Michael”

Michael Jordan : “Avant ça, j’étais Mike. Puis j’ai rentré ce tir et je suis devenu Michael”

Avant de devenir le plus grand joueur de tous les temps sur les parquets de la NBA, Michael Jordan est, comme beaucoup, passé par la case NCAA et a été freshman. Il y a tout juste 38 ans, le 29 mars 1982, il disputait avec North Carolina, la finale de la March Madness contre les Hoyas de Georgetown de Patrick Ewing.

À l’époque, MJ n’était pas encore His Airness. Il n’était même pas le meilleur joueur de son équipe qui comptait dans ses rangs deux membres de la All-American team, en la personne de James Worthy (junior) et Sam Perkins (sophomore). Pour preuve, son coach n’avait pas autorisé le jeune Michael a apparaître en couverture du Sport Illustrated de présaison.

À quelques secondes de la fin, MJ et sa bande sont menés d’un point, 62-61. Et devinez qui va prendre le shoot décisif ? James Worthy ? Perdu. Sam Perkins ? Non plus. Jimmy Black trouve Michael Jordan près du corner, boum. Ficelle. North Carolina s’impose 63-62 et décroche son premier titre après 6 apparitions au Finals Four.

“C’était le destin, déclarait Jordan en 2002. Depuis que j’ai rentré ce tir, tout s’est mis en place pour moi. Si ce tir n’était pas rentré, je ne pense pas que je serai où je suis actuellement.”

Un match de légende qui a vu 6 des joueurs présents sur le parquet ce jour-là, être sélectionnés au premier tour de la draft. Pour Dean Smith, l’ancien coach de North Carolina, cette finale 1982 était l’un des meilleurs matchs de basket de tous les temps.

“C’était l’un des meilleurs matchs de basket. Peut-être que je dis ça parce que j’étais concerné. Ce serait intéressant de voir ce que les autres en pensent. Il y avait d’immenses talents sur le parquet.” Dean Smith

En 2016, MJ avait avoué au regretté Craig Sager, que ce shoot avait eu pour effet de le transformer. Un passage du jeune Mike à celui que l’on a connu par la suite.

“C’était la naissance de Michael Jordan. Avant ça, j’étais Mike. D’un coup, j’ai rentré ce tir et je suis devenu Michael.” Michael Jordan

 

Via The Athletic

Leave a Reply