Les 10 meilleurs Pivots du moment

Les 10 meilleurs Pivots du moment

 

Retour de mon focus temporel avec le ranking des meilleurs « centers » des 10 derniers matchs.

En tête de ce classement une belle surprise avec Roy Hibbert qui prouve que sa saison 2011-12 n’était pas bonne en raison de sa fin de contrat. Questions « sorties », vous avez droit à un bonus track concernant les « cousins » Bosh & Lopez, tandis que Kevin Garnett a vu son bilan collectif se détériorer et Tyson Chandler revient à peine de blessure. Allez c’est parti !!

Comme d’habitude, les critères pris en compte sont :

1-      Les 10 derniers matchs
2-      Les résultats collectifs sur la période
3-      Pas de hype
4-      Les stats individuelles sur la période
5-      L’importance du joueur dans le système de son équipe
6-      Ma subjectivité car il faut bien faire des choix et les assumer

 

Bonus Tracks
Chris Bosh – Miami Heat (8-2)
15.1 pts à 48.3%, 5.8 rbds, 2.1 passes & 1.6 cts en 32.4 mins
Brook Lopez – Brooklyn Nets (5-5)
22 pts à 52.5%, 6.1 rbds, 0.9 passe & 1.4 cts en 31 mins

Dans la famille des pivots qui prennent 6 rbds par match je demande les cousins Chris Bosh et Brook Lopez. Petit coup de gueule assumé de ma part pour ces postes 5 pourvus d’un talent indéniable dans leurs mains mais ôtés à la naissance du gène du travail de l’ombre, de la rage, du respect de soi même (j’exagère peut être un peu là). Savoir prendre des rebonds, c’est de l’envie mais du talent aussi, Dennis Rodman et Reggie Evans, aussi carrées que soient leurs mains en sont la preuve.

Si encore CB1 et le jumeau de BK étaient dépourvus de qualités athlétiques, qu’ils aidaient leurs équipes en effectuant des écrans de retard d’école pour permettre à leurs coéquipiers de protéger leur cercle des deuxièmes chances adverses je pourrais être plus complaisant … mais non !! Miami est bien la meilleure équipe de la NBA, cependant, son point faible reste le rebond défensif et si Bosh est moins impliqué en attaque que lors de son passage à Toronto, rien ne l’empêche de faire son taf de l’autre côté du terrain.

A bons entendeurs …

10- Emeka Okafor – Washington Wizards (5-5)

13.1 pts à 48.3%, 9.1 rbds, 0.5 passe & 0.5 ct en 28 mins
(-3 places)

Petite baisse pour Emeka Okafor par rapport au dernier ranking concernant les pivots, toutefois, il faut saluer sa troisième présence de suite, peu de joueurs des Wizards peuvent se vanter d’une telle « performance ». Il faut tout de même avouer qu’il est étonnant de voir le Huskie tourner à 0.5 contre par game. Cependant, l’ex-Hornet est fiable sur les 10 derniers games, protège sa raquette à sa manière et mérite sa place dans ce Top 10.

9- Omer Asik – Houston Rockets (7-3)
10.7 pts à 59%, 10.8 rbds, 1.1 passes & 1.2 cts en 29.3 mins
(-1 place)

Omer Asik continue de faire … du Omer Asik. Efficace sous le cercle, rempart défensif, gobeur de rebonds, le Turc fait le taf qu’on lui demande de faire. Toutefois, suite au départ de Patrick Patterson pour Sacto, on pouvait tout de même s’attendre à un apport en hausse au scoring.

8- DeMarcus Cousins – Sacramento Kings (5-5)
18.9 pts à 53.2%, 10.8 rbds, 1.8 passes, 1 int & 1 ct en 29.8 mins
(retour dans le ranking)

Retour dans mon ranking pour mon plus grand plaisir du poste 5 le plus talentueux de sa génération. DeMarcus Cousins profite du nouveau bon passage des Kings mais doit son faible temps de jeu au nombre de fautes toujours trop haut par match (4.6 fautes). Un talent aussi impressionnant que la folie du joueur … à un moment donné il faudra tout de même penser à mûrir.

7- Al Jefferson – Utah Jazz (5-5)
18 pts à 50.3%, 9 rbds, 2 passes, 1.8 ints & 1.2 cts en 34.1 mins
(-1 place)

Al Jefferson est toujours une base fiable pour le Jazz. Les Mormons toujours en course pour les playoffs (à 0.5 victoire des Lakers) savent qu’ils peuvent compter sur leur pivot chaque soir. Poste 5 parmi les plus sous-cotés de la NBA, il réalise l’une des meilleures saisons de sa carrière.

6- – Nikola Pekovic – Minnesota Timberwolves (5-5)
18.7 pts à 59.4%, 9.1 rbds, 1 passe & 0.7 int en 32 mins
(retour dans le ranking)

Le cube is Back !! Tout comme Cousins, Pekovic profite du bilan positif actuel des Wolves pour s’insérer à nouveau dans mon ranking. Si l’on parle talent et technique pure du pivot, le Monténégrin est dans le Top 5 (voire mieux) de toute la ligue, toutefois, le basketball est un sport d’équipe, il devra lever son niveau de jeu pour faire gagner sa team. Dans tous les cas, en l’absence de Kevin Love, il a montré qu’il était le leader des Minny en compagnie de Ricky Rubio.

5- Spencer Hawes – Philadelphia 76ers (6-4)
15.9 pts à 54%, 10.7 rbds, 4.3 passes & 2.5 cts en 34.2 mins
(entrée dans le ranking)

Magnifique entrée dans le Top 5 pour Spencer Hawes. Cantonné au banc en début de saison par Doug Collins, il a su s’imposer dans la peinture de Philly. Oui oui la peinture, car s’il possède un shoot plus que fiable à mi/longue-distance, de l’autre côté du terrain, il marque son empreinte match après match. S’il n’est pas au niveau d’un Andrew Bynum, lui au moins à l’air d’aimer jouer au basketball.

4- Al Horford – Atlanta Hawks (5-5)
18.1 pts à 50.8% à 10.4 rbds, 3.1 passes, 1.4 ints & 0.9 ct en 37.4 mins
(-3 places)

Meilleur pivot du dernier ranking, Al Horford tombe au pied du podium. Les Hawks ont baissé le pas niveau victoires et niveau stats personnelles, c’était dur de rester au niveau qu’il nous avait proposé. Toutefois, s’il peut être transparent durant certains matchs comme face aux Knicks il y a quelques jours, le Dominicain reste l’un des meilleurs postes 5 de toute la NBA.

3- Dwight Howard – Los Angeles Lakers (5-5)
17.7 pts à 57.9%, 14.4 rbds, 1.3 passes, 1.1 ints & 2.7 cts en 37.4 mins
(même ranking)

Dwight Howard est toujours sur le podium ; ce qui veut dire que les Lakers continuent de gagner des matchs. Pourtant, sur un plan personnel D12 réalise de meilleures stats que lors du dernier ranking mais il ne pouvait pas passer devant Gasol ou Hibbert qui ont des bilans collectifs nettement supérieurs. Le joueur semble trouver ses marques en Californie et pourrait être le Facteur X de son équipe à l’heure des playoffs.

2- Marc Gasol – Memphis Grizzlies (7-3)
15.4 pts à 53.4%, 7.4 rbds, 4 passes, 1.1 ints & 1.8 cts en 35.9 mins
(même ranking)

Marc Gasol conserve sa « médaille d’argent ». Le pivot de Memphis a su  monter son niveau de jeu quand son équipe en a le plus besoin. Deuxième meneur de jeu de Lionel Hollins, l’apport du frère de Pau se fait bien au-dessus des chiffres. Le joueur ne lâche rien, protège son rebond et fait don de son corps en défense autant qu’il pleure sur les arbitres.

1- Roy Hibbert – Indiana Pacers (8-2)
18.2 pts à 48.6%, 9.8 rbds, 1.6 passes & 2.6 cts en 30.8 mins
(entrée dans le ranking)

Magnifique entrée dans mon ranking de Roy Hibbert. Dans le trou depuis le début de saison, le Hoya retrouve enfin son niveau de la saison passée. Meilleur poste 5 de sa conférence le mois passé, il donne ce petit plus dont les Pacers avaient besoin. Paul George a enfin un lieutenant digne de ce nom, et si son % reste à revoir pour un joueur de 2.20m, on s’en contentera … Indiana a le meilleur bilan des joueurs présents dans cet article.

Sorties : Tyson Chandler, Brook Lopez, Chris Bosh, Kevin Garnett,
Entrées/Retours : Roy Hibbert, Nikola Pekovic, Spencer Hawes, DeMarcus Cousins

5 Comments

  1. Petite erreur, Bosh c'est marqué "15.1rbds", c'est les points ;)

    1. Je veux tellement qu'il prenne des rebonds que j'en fait des fautes de frappes …

      1. Moi aussi j'aimerais bien ^^

  2. Gros match de Hibbert contre les Clippers, je suis d'accord de le mettre en tête.

    Je sens qu'il retrouve du rythme, si ça peut arriver en grande forme en PO ça serait l'idéal.

Leave a Reply