Revivez le Live du Game 5

Revivez le Live du Game 5

MIAMI HEAT104 – 114 SAN ANTONIO SPURS

Score Final

4h56 : Merci d’avoir suivi ce match avec nous, on vous souhaite bon courage pour cette journée qui s’annonce. Si vous passez le bac de Philo, évitez de vous inspirer des interviews de Greg Popovich. Si vous partez travailler, évitez d’être aussi maladroit que Mario Chalmers. Nous, on vous embrasse et on vous dit à très bientôt.

4h53 : Cette fois c’est fini. San Antonio a shooté à 60% sur l’ensemble du match et n’a pas manqué de mettre le coup de grâce au Heat quand ils en ont eu l’occasion. Tous les starters des Spurs ont marqué plus de 15 points à 50%.

4h50 : Areva est entré en contact avec Tony Parker : ils souhaiteraient lui faire des prises de sang pour les utiliser comme liquide de refroidissement dans leurs centrales nucléaires.

4h47 : Parker en lay-up puis Green dans le corner mettent fin au 9-0 de Miami et repoussent probablement cet ultime assaut. Les Spurs ne tremblent jamais, ne confondez pas Parker et Parkinson.

4h45 : Miami n’abdique pas et revient à 9 points grâce à une défense acharnée et une exécution offensive impeccable. Pourquoi n’ont-ils pas joué comme ça tout le match?

4h39 : Des « MVP » accompagnent également TP sur la ligne des lancers. Il doit y avoir un mécanisme dessus qui déclenche une bande-son, c’est pas possible autrement. Attendons le passage de DeJuan Blair pour vérifier.

4h37 : Des « MVP » accompagnent Gino sur la ligne des lancers. Profites-en Manu, c’est pas tous les jours que tu y auras droit.

4h33 : Mine de rien, Boris Diaw est bien plus affuté qu’on ne pouvait l’imaginer. Déjà prêt pour l’Euro le Bobo. Quand je vous dis de vous mettre au régime Duncan…

4h24 : « Naltboro – Le Heat a maintenant autant de chance de gagner que Howard d’aller aux Clippers avec Paul ! »

Ouch, elle est violente celle-là.

4h20 : +19 San Antonio à 10 minutes de la fin. A la place de Spoelstra, Popovich aurait déjà sorti ses titulaires.

4h17 : Pour le moment c’est le meilleur match de Ginobili depuis 2010. Plus on avance dans le match, plus on va devoir aller loin dans les archives. Pendant ce temps, Miami est à 14 points de retard et on voit mal comment ils pourraient remonter.

4h15 : Boris Diaw était LeBron James avant LeBron James. Il est donc le seul joueur capable de défendre sur lui.

4h13 : Doris Burke est une avant-première de ce à quoi ressemblera Lorie dans 15 ans.

4h10 : On parle beaucoup de Green, mais Ginobili est pour le moment le grand bonhomme de ce match. On dit que les Sud-Américains aiment bien faire la sieste, visiblement El Mago s’est réveillé ce soir. Et il a la dalle.

4h08 : Moi : « Mais Green quoi, il est pas possible ce type! »  Guillaume : « Bosh non plus d’ailleurs, il est pas possible. »

4h03 : Quand il va au bar, Danny Green pisse depuis l’entrée des toilettes. Et il met pas une goutte à côté.

4h01 : Incroyable mais vrai : San Antonio shoote à 59% et Miami à 42% mais il n’y a que quatre points d’écart entre les deux teams.

3h58 : Imer4 tes commentaires passent normalement maintenant, encore désolé pour le souci avec le premier.

3h56 : Vu le temps que les joueurs du Heat passent par terre, ils devraient penser à faire matelasser le parquet de leur salle.

3h53 : Timmy est déchaîné sous les panneaux. Pour garder la ligne cet été, pensez au régime Duncan.

3h51 : Déjà trois interceptions et quatre passes décisives pour James dans ce troisième quart-temps. Gary Payton tient son sucesseur.

3h46 : Danny Green fait gamelle à trois points. Sentant une ouverture, Erik Spoelstra se remémore ses souvenirs de baby-foot et demande à l’arbitre de retirer trois points aux Spurs.

3h41 : Après avoir égalé le record d’Allen, Danny Green le dépasse. Oui, Danny Green est bon, mais Union Olimpija attend toujours qu’il leur fasse passer le premier tour de l’Euroligue.

3h40 : C’est reparti à l’AT&T Center. Danny Green montre qu’il est aussi adroit derrière l’arc que manchot dans la raquette. Un tir raté et une balle perdue pour l’arrière des Spurs, deux threes passés par LBJ et Chalmers. Le Heat repart pied au plancher avec un 7-0.

3h25 : Pour passer cette mi-temps en musique, nous vous invitons à regarder cette vidéo d’archive sur Kawhi Leonard avant qu’il ne débute en NBA. On le reconnaît facilement, notamment grâce à la taille si caractéristique de ses mains.

3h22 : On s’excuse une nouvelle fois des problèmes techniques. Pour toute réclamation, adressez vous à la fondation Linux.

3h19 : A la mi-temps, 40 points pour le Big 3 de Miami, et 35 pour celui des Spurs. Alors qu’on pouvait penser qu’il fatiguerait au cours de la rencontre, TP semble monter en régime. Côté Heat, LBJ se focalise sur le scoring et laisse Wade distribuer le jeu. Allen et Battier ont été précieux en sortie de banc, puisqu’ils sont les seuls joueurs hors Big 3 à avoir marqué.

3h13 : Imer4 je n’arrive pas à valider ton commentaire, désolé de devoir t’embêter avec ça mais est-ce que tu pourrais le poster à nouveau s’il te plaît?

3h11 : Le match monte en intensité et côté Spurs personne ne semble être capable de suivre à part Green et Duncan, qui continue de faire de Bosh sa chose. Miami remonte à la faveur d’exploits individuels de Ray Allen et surtout d’un LeBron James saignant. C’est le Miami Meat.

3h06 : Popovich annonce à Danny Green pendant le temps mort qu’il se fout du nombre de tirs que son joueur prendra. A Los Angeles, le téléphone de Mich Kupchak sonne : c’est Kobe Bryant, qui demande à être transféré à San Antonio.

3h03 : Tony Parker envoie Boris Diaw au alley-oop. Babac parvient à décoller à trois centimètres du sol et capte le ballon. La défense de Miami est décidément très impressionnante ce soir.

3h01 : Danny Green vient d’égaler le record du total de trois points marqués lors des Finales. Il met ce shoot sur la tête de Ray Allen, qui détenait le record jusque-là. Karma is a bitch.

2h59 : Okay, avec ces problèmes techniques, ce live est un peu bordellique. Mais il l’est moins que la défense de Miami.

2h49 : Il se murmure que Greg Popovich serait plus éloquent durant ses temps morts qu’en conférence de presse. Il paraîtrait même qu’il ait prononcé une phrase complète, mais nous attendons encore la confirmation de nos reporters sur place, point d’emballement.

2h41 : Pendant que je pestais contre ma machine, les Spurs ont passé un 16-7 au Heat. Ca me rappelle un film :

1133-b-la-nuit-des-morts-vivants

2h39 : Le Big Three de San Antonio est plus vieux que mon ordinateur, mais manifestement plus solide. Désolé de vous avoir laissés seuls, je suis de retour.

2h30 : Pour la première fois de la série, Tim Duncan réalise que le joueur qui défend sur lui n’est autre que Chris Bosh. Du coup, il réclame la balle et pilonne à l’intérieur. Déjà 7 points à 3/3 et 3 passes pour le numéro 21 des Spurs.

2h26 : David Cozette l’a répété toute la soirée pendant le match des Bleues : ressortir la balle à partir de la ligne de fond c’est turnover assuré. Mais visiblement, Wade ne regarde pas Sport+.

2h24 : Et voici celui que vous attendiez tous : Gary « The Real Deal » Neal. Qui se fait d’ailleurs contrer son premier tir.

2h22 : Premier temps mort du match après quasiment 6 minutes de jeu. TP a l’air en difficulté, bien défendu par un Mike Miller attentif. Il jouera probablement moins qu’au match précédent.

2h19 : Ginobili est en confiance. En fait, il avait juste besoin d’un peu d’amour. Lopette.

2h16 : Mario Chalmers lance une passe pour James beaucoup trop haute. LeBron parvient à la capter mais se cogne le genou contre le cercle et ne peut conclure le alley-oop.

2h14 : Tim Duncan lance son match avec un dunk de mammouth. Et on dit pas ça parce qu’il est vieux.

2h09 : Après s’être mangé le contre des Playoffs par LeBron James, puis avoir été la victime de la pire block party de la Finale, Tiago Splitter perd sa place au profit d’un pré-retraité qui a fait 1/5 au dernier match. VDM.

2h06 : L’Hymne est terminé. Nous venons de perdre trois lecteurs, ceux qui regardaient le match avec un casque.

2h03 : Le Heat n’a pas perdu deux fois d’affilée à domicile depuis plus de deux ans. Autant dire qu’une défaite condamnerait San Antonio.

2h00 : ClemBruxelles – Moi j’ai le league pass les gars :D !

Ca a quand même l’air cool la Belgique, faut pas s’étonner si les Français se font la malle.

1h58 : Vu que c’est la question de Guillaume, c’est lui qui va se charger de vérifier les réponses. Nous on va regarder le match.

1h56 :  jalabertin – 2001- Kobe/Shaq/Iverson/Mutombo

Shaq oui. Iverson et Mutombo non. Kobe a été MVP des Finales pour la première fois en 2009, il faut des joueurs ayant déjà été MVP des Finales avant le début du match, j’avais oublié de préciser.

1h55 : On rappellera que lors du match précédent, le Heat n’a jamais joué avec un véritable pivot, Andersen et Anthony n’étant pas entrés en jeu. Pari gagnant pour Spoelstra qui a privilégié la vitesse à la taille, il continue dans cette voie en titularisant à nouveau Mike Miller, pourtant en difficulté hier. Popovich a pour sa part décidé de mettre Ginobili dans le 5 de départ.

1h52 : Un point sur les blessés du Heat : Ray Allen a le nez qui gratte un peu, mais devrait tenir sa place.

1h49 : Un point sur les blessés des Spurs : TP semble avoir aggravé l’état de sa cuisse, et risque la déchirure s’il force trop. Patty Mills, qui n’était plus habitué au contact du sol après autant de temps passé assis sur le banc, doit être opéré du pied et ne jouera plus des Finales.

1h45 : Guillaume est plus fort qu’Elias Bureau et vous propose la devinette impossible de ces Finales. 4 anciens MVPs des Finales seront sur le parquet ce soir -Duncan, Wade, Parker et James. En quelle année un tel cas de figure s’est-il présenté pour la dernière fois, et qui étaient les joueurs en question? Une photo dédicacée à celui qui trouve la réponse.

1h42 : « aladouchette – faut supporter les mecs de Bein »

Les meilleurs commentaires sont ici. Les vrais savent.

1h40 : Le Big Three du Heat en revanche semble très à l’aise. Wade a troqué son costume de Flash pour celui du Power Ranger noir et LeBron s’est même permis de venir en pyjama. Bosh a lui fait ses emplettes au marché de San Antonio, où un Mexicain un peu louche lui a vendu ce qu’il assure être le costume typique de la région.

Heat big Three

1h36 : Joel Anthony, un peu gauche, mais également un peu amputé, semble préoccupé par la situation.

1h33 : Amputée d’un député, la gauche passe une sale soirée. Mauvais signe pour Ginobili?

1h30 : Salut tout le monde. Si vous avez décidé de venir mater le match avec nous plutôt que de dormir avant d’aller passer le Bac, c’est une sage décision, et vous irez surement loin dans la vie. Si vous avez préféré saborder votre début de semaine au taf pour nous accompagner tout au long de la soirée, vous avez eu raison, et le karma vous le rendra. Début du match dans une demie-heure, le dernier de la saison à San Antonio.

 

NBA Finals Heat Spurs

A évènement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Pour le cinquième match des Finales, la rencontre sera commentée ici-même tout au long de la soirée, et nous vous invitons bien entendu à venir réagir avec nous dans les commentaires. Prise d’antenne à 1h30, soyez au rendez-vous!

En attendant, vous pouvez bien sûr vous remettre dans l’ambiance en relisant le Live du Game 4 de jeudi dernier.

MIAMI HEATSAN ANTONIO SPURS

Related Posts

Facebook Comments

38 Comments

  1. Vous nous donnerez les liens pour voir le match en direct ? :)

      1. géniale ! vous êtes excellents :)

          1. Sauf si vous niez avoir eu les liens ici… ^^

          2. nous ne dirons rien même sous les pires tourments xD

          3. 9 Dolls le match sur le league pass, mais j'ai vraiment la flemme de payer ce soir, la nba pire qu'une addiction xD

  2. Pour les intéressés donc, un lien ESPN des plus fiable, avec une qualité très correcte :
    http://www.firstrow1.eu/watch/137670/1/watch-espn

    1. Pas mal le lien, bon hâte que ça commence !

  3. Un peu de HD par ici, mais une présentation un tantinet moins conventionelle du match. Si vous aimez bien Django Unchained, ça passe.
    http://popstreams.eu/stream2.html

  4. Moi j'ai le league pass les gars :D !

  5. Vos pronos pour ce soir ? Personnellement je vois Miami mais ça risque d'être tendu jusque la fin, Pop à probablement dû se faire entendre et San Antonio va réagir mais la fatigue s'accumule pour les "vieux Spurs" malheureusement ( on a vu Parker et sa 2 eme mi-temps catastrophique au game 4 ) donc Miami mais sur le fil

    1. Le problème pour San Antonio c'est que c'est Miami qui a les clé.

      Si le Heat arrive à pratiquer à nouveau cette superbe pression défensive, je pense pas que San Antonio puisse surpasser ça. La solution ça aurait été leur superbe pick & roll, mais TP est diminué et Duncan ne va pas bien non plus, donc à suivre.

      La défense de Miami est toujours le baromètre de toute façon, donc on verra bien vite.

      1. Je voulais pronostiquer San Antonio ! Je pense qu'ils souhaitent se rattraper après leur dernier match et ils ne vont rien lacher jusqu'au bout ! J'espère qu'ils vont monter en puissance tout au long du match !
        Go Spurs !!!

  6. 2001- Kobe/Shaq/Iverson/Mutombo

    1. Non, seul le Shaq avait déjà été MVP des Finales avant 2001 !

  7. Je dirais en 1985 avec Bird-Jonhson- Abdul-Jabbar et Maxwell

    1. C'est exact, tu peut même rajouter Dennis Johnson cette année là. Mais ce n'est pas la dernière fois ou c'est arrivé ! :)

  8. Pourquoi prendre un chanteur qui chante juste quand on peut en avoir un drôle à la place ?

  9. excusez moi de tous casser mais le seul lien qui marche sur mon ordi c'est celui espn et il me montre un match de base ball est ce normal que dois je faire pour voir le basket ? merci

    1. On a laché quelques liens plus haut, tu peux aussi tester celui-là :
      http://www.firstrow1.eu/watch/191663/1/watch-san-

  10. Sérieusement, faut que les Spurs insiste pour forcer Mike Miller à défendre le pick & roll, c'est des points facile ça.

  11. A noter, Mike Breen a osé sortir un "Good defense from Mike Miller"

    1. Ahah ouai j'ai entendu ça :D ! Faites rentrer Allen …

  12. TP fait marché sur un Euro step.

    Evidement, si ça s'était appelé un American Step, il y aurait eu droit à ses trois pas.

  13. Vous pouvez être fier de BOris Diaw :)

  14. Lebron commence à mettre la machine en route

  15. Même quand on essaye de faire une flagrante sur Lebron, c'est lui qui vous envoie balader

  16. Grosse défense des Spurs c'est bien c'est ce qui manquait un peu…

  17. 12 points d'écarts et plus qu'un quart temps.
    Ça va être chaud pour Miami…

  18. "One of those nights for Miami" – Me

  19. 82e fois de la soirée que Mike Breen nous rappelle que c'est la première titularisation de saison pour Ginobili.

  20. Je vais devenir fou a cause de la pub c'est juste abusé une pause toutes les 2 minutes de match

  21. Le Heat a maintenant autant de chance de gagner que Howard d'aller aux Clippers avec Paul ! XD

  22. Le plus grand artisan de la victoire de San Antonio ce soir, on va pas se mentir, c'est pas Green ou Ginobili, c'est Miami.

Leave a Reply