Lucas tire les cartes – Pacific Division

Lucas tire les cartes – Pacific Division

LBJ Cards

Il est facile d’énoncer un avis sur la réussite d’une équipe. Il est plus dur d’avoir raison. Il est impossible d’en être sûr. Chaque preview, chaque pronostic n’a finalement pas plus de valeur qu’une pièce jetée en l’air, ou qu’une vision dans une boule de cristal. L’avis du plus pointu des insiders n’a pas plus de valeur que les prédictions d’une voyante qui tire les cartes dans sa roulotte. D’ailleurs, elles disent quoi les cartes?

LBJ Cards

PACIFIC DIVISION

Golden State Warriors :

Le départ de Jarrett Jack a laissé des séquelles : les Warriors, dépourvus d’un véritable meneur de jeu, sont loin du niveau de l’année précédente. Ils ne parviennent pas non plus à recruter de meneur sur le marché des agents libres, et décident alors de se tourner vers le Streetball, en recrutentant Philip Champion, ancien de la troupe And1. Le duo Hot Sauce-Curry ravit les rédactions du monde entier, qui écrivent 5 fois plus d’articles sur GS que d’habitude, faisant ainsi exploser la popularité des Warriors et le compteur de mauvais jeux de mots. Sur le parquet, les choses sont moins reluisantes et Hot Sauce est coupé après un match à 18 turnovers, dont 12 porters de balle et 6 reprises de dribble.

Les dirigeants des Warriors ne baissent pas les bras et mettent sur pied un deal en triangle avec les Bucks et les Rockets afin de récupérer OJ Mayo et Kostas Papanikolaou. Le jeune ailier hellène est très vite adopté par les fans, mais ces derniers ne parviennent pas à prononcer son nom. Il est donc très logiquement surnommé “Le Grec”. Deux semaines plus tard, George Eddy décède d’une crise cardiaque suite à un fou rire lorsque David Cozette lui demande son avis sur le tandem Le Grec-Mayo.

Los Angeles Lakers :

Kobe Bryant est un homme d’action. Pas totalement rétabli pour la reprise de la saison, il part en jet-ski au Moyen-Orient pour résoudre le conflit syrien. Une fois son forfait accompli, il repart en VTT en Corée du Nord et défie le duo Kim-Jong-Un – Dennis Rodman dans un match à deux contre un. Kobe s’impose, renverse le pouvoir pour établir la démocratie dans le pays et réunifier les deux Corées. Il achète alors un skateboard puis se rend sur la bande de Gaza pour mettre fin au conflit israëlo-palestinien.

Il est bien évidemment nommé Prix Nobel de la Paix, mais refuse d’aller chercher son prix car il doit jouer contre les Bucks le même jour. Les Lakers se qualifient in extremis pour les Playoffs, faisant face à une montagne de blessés, et finissent finalement par s’incliner au deuxième tour face aux Nuggets, après avoir aligné un 5 de départ K.Bryant-X.Henry-E.Harris-R.Kelly-R.Sacre. Mais Kobe n’a pas le temps de pleurer son élimination : le lendemain, ils’envole pour le Brésil avec l’équipe américaine de Soccer.

 

Los Angeles Clippers :

Les Clipps prennent un très bon départ, et confirment leur statut de favori à l’Ouest, portés par un Blake Griffin monstrueux. Le 27 novembre, lors du match contre les Knicks, un spectateur roux déboule en courant sur le terrain, et crie à Quake dans un anglais excécrable : “Blake, I am your father!” Griffin est chamboulé, il questionne ses parents, qui lui avouent la vérité : son père est en fait facteur en Alsace, et Blake n’est pas noir mais bien roux.

Dans sa tête, il n’a plus le choix : il doit retourner sur la terre de ses ancêtres, pour découvrir qui il est vraiment. Les Clippers n’ont pas d’autre solution que d’organiser un trade Ajinça-Griffin avec Strasbourg. Blake retrouve alors son père, et son jeu par la même occasion, la SIG réalise un inédit triplé Pro A – Coupe de France – Semaine des As – Euroligue. En hommage à son niveau digne de Karl Malone et à la profession de son père, Griffin est surnommé “The Mailman’s son” par la presse alsacienne.

Phoenix Suns :

Les Suns l’ont annoncé, ils vont reconstruire sur du long terme. Mais le proprio en a marre d’attendre, et revend la franchise à un groupe d’investisseurs mené par Charles Barkley. En tant qu’ancien du club, Chuck est nommé General Manager. Il se nomme alors entraîneur de l’équipe, et commence à diriger son recrutement pour façonner un roster à son image. Allen Iverson, Tracy McGrady, Grant Hill, Steve Nash, Carmelo Anthony, tous les plus grands joueurs à la recherche d’un contrat et d’une première bague rejoignent les Suns.

A la surprise générale, l’équipe tourne plutôt bien, et Phoenix termine même premier à l’Ouest. Carmelo Anthony est élu MVP devant LeBron James, marchant ainsi dans les traces de Barkley comme scoreur aux grosses fesses qui détrône le meilleur joueur de sa génération. Les Suns sont néanmoins éliminés en demi-finales de Conférence face aux futurs champions, les Rockets. L’année d’après, ils perdent au même stade face au même adversaire, et les Rockets sont à nouveau champions. Charles Barkley quitte Phoenix pour Houston, qui s’incline en demi-finales de Conférence l’année suivante.

Sacramento Kings :

La toute nouvelle équipe mise en place par Mike Malone cartonne dès le départ, remportant quasiment tous ses matches lors des deux premières semaines. Luc Mbah a Moute s’impose comme le meilleur défenseur de la ligue et se permet même de tourner à plus de 20 points par match, tout comme DeMarcus Cousins qui squatte la première place du Race to the MVP de NBA.com. Ben McLemore n’est pas en reste, et même si on le soupçonne d’être alcoolique, il enchaîne les cartons à trois points. Les Kings deviennent un favori pour le titre.

Mais à la fin du mois de novembre, lors d’un déplacement chez les Pistons et alors que les Kings mènent de 15 points, Luc Mbah a Moute s’embrouille avec le nouvel ailier grec de Detroit, Malissa Tzepalas, et le match dégénère. DeMarcus Cousins s’en prend à un commentateur télé avant de décocher un Falcon Punch à un spectateur, tandis que McLemore descend cul-sec les verres de bière que les fans de Detroit jettent sur le parquet. Mbah a Moute n’abandonne pas Cousins et malgré son maillot déchiré, va lui aussi se fritter avec les spectateurs. Cousins et Mbah a Moute sont suspendus jusqu’à la fin de la saison, et McLemore est placé en cellule de dégrisment après avoir uriné sur le parquet du Palace une fois la bagarre terminée.

Par Lucas (@SwitchtoLK)

Facebook Comments

2 Comments

  1. J'habite en Alsace lol, hâte de voir Griffin jouer^^

Leave a Reply