Les 10 meilleurs Sophomores du moment

Les 10 meilleurs Sophomores du moment

Qu’on se le dise, la classe rookie de l’an passé ne nous a pas vraiment réjouis, un an d’expérience plus tard, jetons un coup d’œil sur ces mêmes joueurs. Michael Carter-Williams domine-t-il toujours sa génération ? Qui a obtenu un nouveau statut dans son équipe un an après avoir porté fièrement son sac à dos Hello Kitty ? Voici mon ranking temporel concernant les deuxièmes années de la NBA.

Les critères pris en compte sont :

  1. Les 10 derniers matchs
  2. Avoir joué au moins 70% des matchs concernés
  3. Les résultats collectifs sur la période
  4. Pas de Hype
  5. L’importance et l’implication du joueur dans le système de son équipe
  6. Les stats individuelles sur la période
  7. Ma subjectivité, car il faut faire des choix et les assumer.

 Les autres rankings sont ici

Bonus Track :

Rudy Gobert – Utah Jazz (2-8)
6.9 pts à 60.5%, 7.5 rbds, 1.2 passes, 2.2 cts & 0.7 bp en 21.6 mins

Petit plaisir personnel (j’assume !) avec Rudy Gobert. Si le Français n’est pas encore au niveau de certains, et que son équipe peine à trouver le chemin de la victoire, le médaillé de bronze du dernier Mondial confirme cette saison sa progression entamée depuis son arrivée à Salt Lake City. A noter qu’il a été titularisé pour la première fois de sa carrière NBA cette semaine, pour deux sorties intéressante (6.5 pts à 54.5%, 9 rbds, 1.5 passes, 3 cts & 1 int en 32 mins).

  1. Tim Hardaway Jr. – New York Knicks (1-9)
    14.1 pts à 39%, 2.7 rbds, 1.8 passes, 0.4 int & 1.3 bps en 25.1 mins

Pas vraiment dans les plans de Derek Fisher en début de saison, Tim Hardaway Jr. prend peu à peu un peu plus d’importance dans la rotation grinçante des Knicks. Sur les 5 derniers matchs, le Wolverine tourne à 18.8 pts à 37.8% (ouch !), 4 rbds & 2.4 passes en 34.2 mins.

  1. Ben McLemore – Sacramento Kings (2-8)
    14.1 pts à 49%, 2.5 rbds, 1.7 passes, 0.5 int & 2 bps en 34.4 mins

Au mois de juin 2013, Ben McLemore était le favori de sa draft, et si Cleveland s’est raté avec Anthony Bennett (non présent dans ce ranking), le Jayhawk est tout de même loin du niveau auquel on espérait le voir évoluer une fois passé professionnel. Titularisé par Mike Malone avant son limogeage, on verra ce que le prochain technicien de Sacto voudra faire de son arrière aussi athlétique que « victime » d’oublis flagrants en défense.

  1. Robert Covington – Philadelphia 76ers (2-8)
    14.2 pts à 41.5%, 4.5 rbds, 1 passe, 0.9 int & 1.2 bps en 25.6 mins

Une des belles surprises de ce classement (je vous conseille un mini-portrait dressé par Guillaume) avec Robert Covington qui tire magnifiquement profit de l’opportunité qui lui a été offerte par les 76ers. Auteur de quelques pointes offensives ces derniers temps (25 pts à Detroit, 20 pts à Brooklyn & 24 pts face aux Grizzlies), il est l’actuel surprenant lieutenant de Michael Carter Williams.

  1. Mason Plumlee – Brooklyn Nets (4-6)
    11.1 pts à 54.2%, 7.2 rbds, 1.1 passes, 0.9 ct & 1.5 bps en 24.7 mins

C’est bien simple, Mason Plumlee ne décoit jamais (sauf quand il tente un jump-shot à plus de 4 mètres). Le Blue Devil répond toujours présent, titulaire ou pas, et ses qualités athlétiques hors normes en font un joueur à part adoré des fans des Nets.

  1. Dennis Schröder – Atlanta Hawks (9-1)
    9.1 pts à 42.7%, 2.6 rbds, 3.9 passes, 1.2 ints & 1.6 bps en 18.8 mins

Après une saison rookie décevante, Dennis Schröder confirme tout le bien vu en lui lors de ses derniers pas en Bundesliga. Peste défensive et remplaçant de luxe de Jeff Teague, il a réalisé un match solide lors de l’écrasante victoire des Hawks sur les Cavs il y a quelques jours : 10 pts, 10 passes & un seul ballon perdu, alors qu’il était titularisé pour la première fois cette saison par Mike Budenholzer.

  1. Shabazz Muhammad – Minnesota Timberwolves (1-9)
    18.2 pts à 52.6%, 4.8 rbds, 1.2 passes, 0.7 int & 0.6 bp en 25.1 mins

Certains ont enterré trop tôt Shabazz Muhammad. Cloué au banc l’an passé par Rick Adelman, l’ex-meilleur joueur de High School s’éclate sous les ordres de Flip Saunders faisant même un peu d’ombre au prodige annoncé qu’est Andrew Wiggins. Le Bruin sort du banc (seulement 2 titularisations) pour apporter ses points et son jeu athlétique pour le plus grand bonheur des monteurs de highlights de la NBA

  1. Kelly Olynyk – Boston Celtics (5-5)
    11.6 pts à 52.4%, 5.3 rbds, 2.4 passes, 1.6 ints, 1.2 cts & 1.8 bps en 25.3 mins

Titulaire en début de saison pour les Celtics, Kelly Olynyk a dû laisser sa place à Tyler Zeller. Après une période d’adaptation un peu compliquée à son nouveau statut, le Canadien recommence à être performant, sur les 5 derniers matchs, il tourne à 16.6 pts à 59.3%, 6.8 rbds, 1.8 passes, 2 ints & 1.2 cts en 28.6 mins  dont une pointe à 30 pts & 9 rbds il y a 4 jours à Philly.

  1. Victor Oladipo – Orlando Magic (4-6)
    15.8 pts à 51.2%, 3.2 rbds, 3.9 passes, 1.3 ints & 3.2 bps en 33.8 mins

Si le Magic a baissé de niveau de jeu suite à son retour de blessure, Victor Oladipo reste tout de même un des meilleurs joueurs de sa génération. Orlando recommence à trouver le chemin de la victoire (le retour de Nikola Vucevic aidant) et l’association du Hoosier à Evan Fournier a de la gueule, à voir si la mayonnaise prend ces prochaines semaines.

  1. Giannis Antetokounmpo – Milwaukee Bucks (4-6)
    13 pts à 52.2%, 5.7 rbds, 1.8 passes, 0.9 ct & 1.6 bps en 27.6 mins

Le début de saison de Milwaukee est aussi surprenant qu’être témoin de la confirmation du talent de Giannis Antetokounmpo est limite un honneur. Le Buck est magnifique à voir évoluer, son sens du collectif, ses placements en défense font du couteau suisse de Jason Kidd un joueur pour qui je voudrais payer ma place.

  1. Michael Carter Williams – Philadelphia 76ers (2-8)
    15.3 pts à 41.1%, 8.3 rbds, 10.3 passes, 1.1 ints & 5.3 bps en 37 mins

Philadelphie gagne toujours aussi peu de matchs, toutefois Michael Carter Williams lui continue à se montrer aux quatre coins du terrain et à faire des passes aux spectateurs (5.3 bps !!). Sur les 10 derniers matchs, l’Orangeman a placé deux triple-doubles face aux Mavs (18-10-16) et aux Grizzlies (16-11-11), en étant à seulement 1.7 rbds de proposer un TD en moyenne.

5 Comments

  1. Bizarrement j' ai l' impression que cette cuvée est meilleure que celle de cette année.

    1. Au niveau de la saison rookie, je pense que la classe 2014 nous décoit aussi beaucoup (Jabari Parker était le seul à proposer du jeu constant est désormais out pour la saison ), cependant, la saison sophomore est souvent la plus intéressante …

  2. Fan de Plumlee et Mister G-grec

  3. MCW est vraiment impressionnant avec ses sats !

  4. comme quoi les 76ers ont 2 joueurs dans ce classement mais pas de résultats. MCW aligne les stats parce cette équipe est nulle. Tout l'opposé des bucks et de Giannis, en train de s'imposer comme un futur grand (avec Knight et probablement Parker)
    (blogbasketnba.blogspot.fr)
    .

Leave a Reply