[Chicago Bulls 95-96] Face à Portland Michael Jordan permet aux Bulls de prendre le meilleur départ de leur histoire

[Chicago Bulls 95-96] Face à Portland Michael Jordan permet aux Bulls de prendre le meilleur départ de leur histoire

Michael Jordan et Scottie Pippen

Tout d’abord les précédents volets de la série sont ici

Après 4 victoires, les Bulls de Michael Jordan recevaient les Portland Trailblazers de Clifford Robinson au United Center. C’était une nouvelle fois sans Dennis Rodman que les Bulls jouaient en ce 11 novembre 1995, mais cela ne les avait pas empêchés de dominer les Cavaliers de Cleveland deux jours auparavant. Les adversaires du jour, les Blazers de Portland, effectuaient un début de saison difficile avec 2 victoires et 3 défaites. Les Blazers étaient emmenés par Clifford Robinson et Rod Strickland. Arvydas Sabonis, le pivot Lituanien, était lui malheureusement blessé pour ce match. Les deux équipes présentaient donc les cinq suivants :

Portland : Rod Strickland, Aaron McKie, Harvey Grant, Clifford Robinson et Chris Dudley.

Chicago : Ron Harper, Michael Jordan, Scottie Pippen, Dickey Simpkins et Luc Longley

Pour vous mettre dans l’ambiance la présentation des Bulls de Chicago :

Michael Jordan entamait le match pied au plancher avec 5 points en 2 minutes pour donner au Bulls le premier avantage. Les Blazers, maladroits, se voyaient rapidement menés 9-2 après 2’30. Clifford Robinson et Rod Strickland lançaient enfin les Blazers dans le match pour leur permettre rapidement à 2 points des Bulls. Mais Scottie Pippen répliquait en marquant deux tirs à 3 points consécutifs pour redonner 10 points d’avance aux Bulls. Les débats s’équilibraient et à la fin du 1er quart, Chicago gardait son avantage de 10 points, 31 à 21. Chicago terminait le premier quart avec un bon 4 sur 10 à 3 points alors que Portland n’avait shooté qu’à 33%.

Dans les premières minutes du second quart l’écart restait constant jusqu’à la démonstration de Clifford Robinson et Rod Strickland, qui enfilaient les points. Portland recollait à 2 points à 6 minutes 30 de la pause. Le retour de Jordan et de Pippen cassait la bonne dynamique des Blazers qui se voyaient à nouveau relégués à 8 points en l’espace d’une minute et 30 secondes. Les Blazers de Robinson cravachaient en fin de quart et à la mi-temps Chicago ne comptait plus que 2 points d’avance 54-52. Du côté des Bulls Pippen pointait déjà à 15 points et Jordan à 11 tandis que du côté des Blazers Clifford Robinson était déjà à 21 points et Strickland à 14, soit 35 des 52 points des joueurs de l’Oregon.

La seconde mi-temps commençait comme la fin de la première et le duo Robinson – Strickland dynamitait la défense des Bulls pour mener de 6 points, 68-62 à 6 minutes de la fin du quart. Portland avait rentré ses 7 premiers shoots alors que Chicago peinait à 3 sur 10. C’est alors à Luc Longley que les Bulls s’en remettaient, il dominait Chris Dudley, pour inscrire finalement 10 points dans le 3ème quart, tout comme Cliff Robinson. Sur un tir à 3 points de Robinson, toujours lui, Portland prenait son plus gros écart du match, 77-70, puis 81-74. Cependant grâce à Steve Kerr et Michael Jordan, Chicago comblait son retard avant l’entame du dernier quart, 83-84.

Voici maintenant le dernier quart en intégralité :

Les Bulls ont fait la différence grâce à une grosse défense et ont enfin réussi à contenir Cliff Robinson. Michael Jordan comme à son habitude a su être décisif dans les derniers instants du match pour donner aux Bulls la victoire 110-106. C’était la 5ème victoire consécutive des Bulls, soit le meilleur départ de l’histoire de la franchise. Portland, malgré les très gros matchs de Clifford Robinson, 39 points, 6 sur 7 à trois points et Rod Strickland 29 points et 12 passes décisives, n’a pas pu résister à la machine des Bulls. Jordan terminait avec 36 points et 7 passes, Scottie Pippen 21 points, 9 rebonds et 6 passes et le facteur X du match, Luc Longley, avec 17 points. Le banc des Bulls dominait celui des Blazers 30 à 7.

Le résumé du match :

L’action du match, le Alley-oop entre Scotte Pippen et Michael Jordan

La passe du match de Michael Jordan :

Les highlights de Michael Jordan

Le air-ball du match par Chris Dudley :

La feuille de match :





Bulls Basic Box Score Stats
Starters MP FG FGA FG% 3P 3PA 3P% FT FTA FT% ORB DRB TRB AST STL BLK TOV PF PTS
Scottie Pippen 42:00 8 16 .500 3 7 .429 2 2 1.000 2 7 9 6 2 0 1 2 21
Michael Jordan 40:00 11 23 .478 0 2 .000 14 15 .933 2 1 3 7 1 1 3 3 36
Luc Longley 29:00 8 10 .800 0 0 1 2 .500 3 3 6 0 0 2 2 5 17
Dickey Simpkins 23:00 2 3 .667 0 0 2 3 .667 2 1 3 1 0 0 2 3 6
Ron Harper 15:00 0 4 .000 0 1 .000 0 0 0 2 2 2 0 0 0 1 0
Reserves MP FG FGA FG% 3P 3PA 3P% FT FTA FT% ORB DRB TRB AST STL BLK TOV PF PTS
Steve Kerr 25:00 2 5 .400 2 5 .400 1 2 .500 1 1 2 4 1 0 0 1 7
Jud Buechler 16:00 3 6 .500 1 3 .333 0 0 1 3 4 0 1 0 1 2 7
Bill Wennington 16:00 3 4 .750 0 0 0 0 0 2 2 0 0 1 0 3 6
Toni Kukoc 16:00 1 6 .167 0 3 .000 4 6 .667 0 1 1 3 1 0 0 1 6
Randy Brown 11:00 0 1 .000 0 0 0 0 0 2 2 0 0 0 0 3 0
Jason Caffey 7:00 2 3 .667 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1 4
Team Totals 240 40 81 .494 6 21 .286 24 30 .800 11 23 34 24 6 4 9 25 110
 Blazers Basic Box Score Stats
Starters MP FG FGA FG% 3P 3PA 3P% FT FTA FT% ORB DRB TRB AST STL BLK TOV PF PTS
Rod Strickland 48:00 12 23 .522 1 2 .500 4 4 1.000 1 2 3 12 2 0 1 1 29
Chris Dudley 47:00 2 6 .333 0 0 6 10 .600 4 12 16 2 0 0 2 4 10
Clifford Robinson 46:00 15 22 .682 6 7 .857 3 8 .375 2 5 7 2 1 0 3 5 39
Harvey Grant 39:00 4 7 .571 0 1 .000 2 4 .500 4 0 4 3 0 1 0 4 10
Aaron McKie 26:00 4 8 .500 1 1 1.000 2 2 1.000 2 2 4 3 0 0 6 6 11
Reserves MP FG FGA FG% 3P 3PA 3P% FT FTA FT% ORB DRB TRB AST STL BLK TOV PF PTS
James Robinson 18:00 2 8 .250 2 4 .500 1 2 .500 0 3 3 1 0 0 3 3 7
Dontonio Wingfield 10:00 0 1 .000 0 1 .000 0 0 1 1 2 0 1 0 2 2 0
Gary Trent 5:00 0 2 .000 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 0 0 0
Anthony Cook 1:00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Team Totals 240 39 77 .506 10 16 .625 18 30 .600 15 25 40 23 4 1 17 25 106

Commentaires Facebook

Leave a Reply