John Wall sauve la saison des Wizards avec un 3-points assassin pour forcer un Game 7 à Boston !

John Wall sauve la saison des Wizards avec un 3-points assassin pour forcer un Game 7 à Boston !

C’est debout sur la table de marque, en secouant son maillot face à son public en criant sa joie que John Wall (26 points à 9/25, 8 passes et 2 contres) a terminé le Game 6 cette nuit. Le meneur a sauvé la saison de son équipe en rentrant le 3-points de la victoire (92-91) à 3.5 secondes du buzzer pour permettre à Washington de forcer un Game 7. Lui et Bradley Beal (meilleur marqueur de la rencontre avec 33 points à 15/26 et 5 passes) ont combiné pour 23 des 26 points des Wizards dans un 4ème quart-temps marqué par 6 égalités et 9 changements d’avantage.

La rencontre a été disputée du début à la fin. Limité à 17 points dans le 1er quart-temps, Boston est devant d’un point à la mi-temps (42-41) puis de trois unités après trois quarts-temps (69-66). Premiers de la Conférence Est au terme de la saison régulière, les Celtics ont également été portés par leur backcourt dans ce match avec 27 points chacun pour Isaiah Thomas (27 points à 8/24, 3 rebonds et 7 passes) et Avery Bradley (27 points à 10/18, 3 rebonds et 4 interceptions).





Le match va basculer sur une perte de balle de Thomas (sa 5ème, interceptée par Marcin Gortat) alors que le meneur venait de donner 5 points d’avance (87-82) aux siens sur 2 paniers consécutifs (step back et 3-points). Beal plante un 3-points pour revenir à 2 points à 1’09 puis Wall bâche une tentative longue distance de Thomas. Gortat récupère le rebond et Wall obtient 2 lancers sur une faute de Thomas (2/2). Washington égalise à 41.2 secondes. Après un temps-mort, A.Bradley et Beal échangent 2 jump shots. Un nouveau retour au banc plus tard, Al Horford va marquer le dernier panier des Celtics sur un bank shot à 7.9 secondes. Sur le shoot assassin de Wall, Bradley, défini comme le meilleur défenseur de Boston par Thomas, n’a rien pu faire, alors que le système de Scott Brooks avait été pensé pour se conclure sur un shoot de Beal. La tentative de Thomas au buzzer quelques secondes plus tard rebondira elle sur le cercle, laissant filer l’occasion de rejoindre les finales de Conférence Est tout de suite.

À noter : Washington (46 rebonds à 37) l’emporte malgré un 5/24 à 3-points (contre 11/35 pour Boston). Wall a démarré sur un 1/12 aux tirs avant de terminer sur un 8/13. Les Wizards n’ont plus atteint le stade des finales de Conférence Est depuis 1979 (2012 pour les Celtics) mais restent sur 7 défaites d’affilée à domicile dans des matchs à élimination. Boston domine les points en contre-attaque 18 à 7 mais s’est fait piétiné à l’intérieur avec un avantage 48 points à 26 en faveur de Washington.

Le Game 7 se jouera à Boston lundi soir. Le vainqueur affrontera les Cavaliers à partir de mercredi.

Facebook Comments

Leave a Reply