Les Spurs activent le cruise control à Miami

Les Spurs activent le cruise control à Miami

Avec 31 points à 12/20 et 7 rebonds de LaMarcus Aldridge et 22 points en seulement 8 tirs (6/8 et 9/11 aux lancers-francs) pour Rudy Gay en sortie de banc, les Spurs sont restés invaincus cette nuit en dominant Miami 117-100. Une victoire qui permet à Gregg Popovich de n’être plus qu’à un succès du 6ème meilleur total de victoires (appartenant pour le moment à Phil Jackson avec 1155) pour un coach dans l’histoire de la NBA

Tout le monde a participé au scoring chez les Texans avec 15 points de Danny Green, 14 de Manu Ginobili, 13 de Pau Gasol et 12 de Kyle Anderson. Pour la deuxième saison consécutive, San Antonio démarre donc sa saison sur un 4-0. Bon, Pop a trouvé le match « médiocre » et rempli d’erreurs quand même. Car Tyler Johnson (23 points à 7/13), James Johnson (21 points à 8/14, 9 rebonds et 4 passes) et Goran Dragic (20 points à 9/16) n’ont pas lâché l’affaire, même si l’équipe n’aura réussi à mener dans ce match que sur de courtes portions du 2ème quart. Après un 3-points de Dragic pour faire revenir son équipe à un point (61-60), les Spurs prendront définitivement le contrôle.

Gay va inscrire 15 points durant un 32-13 en faveur des Spurs (55.3% aux tirs) sur les 9 minutes qui suivront. L’équipe va rentrer 7 shoots consécutifs pour boucler le 3ème quart-temps, en scorant sur 12 de leurs 14 dernières possessions de la période pour monter à +20, 93-73. Le Heat se rapprochera à 98-87 sur un nouveau panier longue distance de Dragic mais Aldridge stoppe la tentative de comeback adverse avec l’un de ses turnaround jumper signature. L’écart avoisinera ensuite les 10 points jusqu’au buzzer.

À noter : Hassan Whitside (contusion au genou) n’a pas joué pour le 3ème match consécutif. Josh Richardson a terminé à 1/8 en 33 minutes.

Prochain match demain à Orlando pour les Spurs. Miami accueillera Boston samedi

1 Comment

  1. Encore une fois on fait les éloges des Warriors, on parle beaucoup de Lebron, Westbrook, Ball … en attendant les Spurs commence leur petit bonhomme de chemin sans leur élément clé Leonard, on voit clairement que ça joue sur Lamarcus.

    A noter le très bon rendement de Gay en ce début de saison qui va pour moi faire beaucoup de bien aux Spurs en sortie de banc.
    Green avec sa nouvelle coupe de cheveux a aussi l'air plus dans le coup que l'année dernière

Leave a Reply