[Ranking] Les All-NBA Teams du mois d’octobre

[Ranking] Les All-NBA Teams du mois d’octobre

Afin d’éviter l’enchainement des matchs, la NBA a décidé d’avancer le lancement de son exercice 2017-18 en supprimant quelques matchs de présaison. C’est pour cette raison que les franchises NBA ont déjà disputé au moins six matchs de compétition officielle. Rien de bien significatif, mais assez pour faire un « mini-état des lieux » de ce début de saison.

C’est pour cela que l’on ne retrouvera pas LeBron James ou un autre joueur des Cavs (3V-4D) dans ce ranking, les finalistes NBA étant vraiment à la peine en ce moment. Même histoire pour les 76ers (3V-4D), avec Ben Simmons ou Joel Embiid , ou les Pelicans (3V-4D) avec DeMarcus Cousins et Anthony Davis, les quatre joueurs ont du talent à revendre, mais leurs bilans collectifs sont encore insuffisants pour respecter les critères que je m’impose.

Une fois de plus, j’ai dû « jouer au coach » et composer avec des starting-five en changeant certains joueurs de leur poste, l’idée étant de trouver un certain équilibre basketballistique.

Les critères pris en compte sont :

  1. Les seuls matchs du mois concerné.
  2. Les résultats collectifs sur la période.
  3. Avoir joué au moins 70% des matchs concernés.
  4. Pas de Hype.
  5. L’importance et l’implication du joueur dans le système de son équipe.
  6. Les statistiques individuelles sur la période.
  7. Ma subjectivité, car il faut faire des choix et les assumer.

 

All-Octobre 1st Team

PG : Russell Westbrook – Oklahoma City Thunder (4-3)
19.6 pts à 47.2%, 9.9 rbds, 11.7 passes & 1.3 int en 33.3 mins
SG : James Harden – Houston Rockets (5-3)
26 pts à 42.2%, 4.8 rbds, 9.3 passes & 1.8 int en 36.3 mins
SF : Kevin Durant – Golden State Warriors (5-3)
25.4 pts à 53.3%, 7.8 rbds, 4.6 passes & 2.4 cts en 36.4 mins
PF : Giannis Antetokounmpo – Milwaukee Bucks (4-3)
33.7 pts à 63.2%, 10.3 rbds, 5.3 passes, 1 ct & 1.7 int en 37.4 mins
C : Marc Gasol – Memphis Grizzlies (5-2)
20.1 pts à 42.7%, 9.7 rbds, 3.1 passes, 2 cts & 0.9 int en 34.1 mins

Dans ce premier cinq on retrouve rien de moins que les deux meilleurs joueurs de la saison passée. Russell Westbrook flirt une fois de plus avec le triple-double de moyenne, le tout en ayant à ses côtés deux nouveaux coéquipiers All-Star avec Paul George et Carmelo Anthony. Pas si facile à gérer pour le MVP en titre, mais finalement OKC semble se diriger vers une alchimie intéressante. James Harden est lui orphelin de son nouveau coéquipier star. Chris Paul n’a joué qu’un seul match pour les Rockets, et on va devoir encore attendre pour voir à l’œuvre ce duo tant attendu cet été. LeBron James à la trappe à cause du bilan de Cleveland, le poste d’ailier revient naturellement à Kevin Durant. Le Warrior fait ici équipe avec Giannis Antetokounmpo, le Buck connait un début de saison canon au poste 4 en l’absence de Jabari Parker ! Au poste de pivot, Marc Gasol est toujours là, première option des Grizzlies qui dominent à ce jour leur conférence.

 All-Octobre 2nd Team

PG : Kyrie Irving – Boston Celtics (5-2)
21.7 pts à 44.2%, 3.7 rbds, 5.7 passes & 2.4 ints en 34.7 mins
SG : Stephen Curry – Golden State Warriors (5-3)
28 pts à 49.3%, 4.5 rbds, 6.3 passes & 1.6 int en 33.1 mins
SF : Victor Oladipo – Indiana Pacers (4-3)
23.9 pts à 49.1%, 4.4 rbds, 3 passes & 1.7 int en 30.9 mins
PF : Blake Griffin – Los Angeles Clippers (4-2)
23.3 pts à 47.4%, 8.5 rbds, 4.3 passes & 0.7 int en 34.7 mins
C : Karl-Anthony Towns – Minnesota Timberwolves (4-3)
24.1 pts à 58%, 11.9 pts, 1 passe & 2 cts en 35 mins

Une deuxième équipe pour ce mois d’octobre qui est alléchante avec Victor Oladipo décalé au poste 3. Belle surprise de ce début de saison, le récent joueur de la semaine se permet le luxe de faire oublier Paul George dans l’Indiana qui l’a vu éclore à la fac. À l’arrière, le duo Stephen CurryKyrie Irving fait saliver. Le Warrior réalise un début de saison de niveau MVP, tandis que le Celtic reste sur cinq victoires consécutives alors qu’il doit faire sans Gordon Hayward depuis le premier match de la saison. À l’intérieur on retrouve Blake Griffin qui semble ne pas ressentir un manque suite à la fuite de Chris Paul pour le Texas, mais aussi Karl-Anthony Towns, symbole du beau début de saison des Wolves, attendus par tout le monde suite au recrutement estival intéressant réalisé par le front-office du Minnesota.

 All-Octobre 3rd Team

PG : John Wall – Washington Wizards (4-2)
21.7 pts à 39.3%, 2.7 rbds, 10.3 passes, 1.2 ct & 1 int en 35.2 mins
SG : Evan Fournier – Orlando Magic (5-2)
22 pts à 54.5%, 4.3 rbds, 3.9 passes & 1.4 int en 33.3 mins
SF : DeMar DeRozan – Toronto Raptors (4-2)
23.7 pts à 48%, 3.7 rbds, 4.5 passes & 2.3 ints en 34.5 mins
PF : Kristaps Porzingis – New York Knicks (3-3)
29.3 pts à 47.8%, 8.3 rbds, 0.8 passe & 1.7 ct en 34 mins
C : Rudy Gobert – Utah Jazz (4-3)
13.6 pts à 68.5%, 11 rbds, 1.7 passes & 2.9 cts en 33.7 mins

Avec certaines stars passées sous le radar de mes critères, le troisième cinq de ce ranking n’est pas aussi flamboyant qu’à l’habitude, pourtant, il n’en est pas moins talentueux et complémentaire. John Wall réalise un début de saison tonitruant, emblème des Wizards qui vont surprendre du monde cette saison. Les Raptors semblent ne plus autant se diriger vers le jeu en isolation qui a mis en avant Kyle Lowry et DeMar DeRozan ces dernières saisons, et c’est ce dernier qui semble en profiter au maximum. À ses côtés, Evan Fournier, leader d’un Magic qu’on n’attendait pas à ce niveau cette saison. Le Français est efficace et montre toujours son instinct de tueur en attaque. À l’intérieur Kristaps Porzingis fait tout ce qu’il peut pour éviter le pire à des Knicks qui restent sur trois victoires consécutives, on peut dire assez surprenantes. Le manque de talent New York est vraiment criard, et le Letton éclabousse le Madison Square Garden de toute sa classe. Au poste de pivot, on pouvait s’attendre à voir un Rudy Gobert plus dominant, mais son dernier match face à Dallas (17 pts, 12 rbds, 6 passes, 6 cts & 2 ints en 33 mins) montre que le natif de Saint Quentin trouve petit à petit ses marques dans un effectif du Jazz privé de son All-Star Gordon Hayward parti à Boston.

Leave a Reply