Qui ne se souvient pas de ce shoot de Kevin Durant à la fin du Game 3 des Finals de 2017 ? Allez, on se le remet pour le plaisir. Et dans plein de langues différentes en plus

C’est ce tir qui a définitivement enterré les espoirs de titre de Cleveland. L’ailier des Warriors est revenu sur cet événement dans une interview sur le site GQ.

« C’est le meilleur moment de ma vie. J’ai mis le tir gagnant dans un match de Finals sur ma putain d’idole (LeBron James). Quelqu’un que je suis vraiment à fond depuis que j’ai 14 ou 15 ans. J’ai eu l’impression qu’il me passait le flambeau. Ce sentiment était incroyable. Mais je dois mettre ça de côté quand je rentre sur le terrain pour jouer simplement. » Kevin Durant.

Nul ne sait si Durant aurait décroché une bague s’il était resté à OKC au lieu d’exporter ses talents à dans la Baie de San Francisco mais ce qui est sûr c’est que son arrivée a rendu les Warriors presque invincibles et a privé LeBron James d’au moins un titre. Et devinez qui l’a inspiré au moment de quitter le Thunder ? LeBron James bien sûr. L’homme qui avait fait trembler la NBA avec The Decision en 2010.

« LeBron est celui qui m’a donné le courage de faire ça. J’aurai pu faire un meilleur boulot pour voir comment il a géré la suite et les conséquences de son choix mais j’ai choisi de le faire à ma façon. Il est plus vieux que moi de quatre ans, donc c’est toujours le boss. Mais je suis au même niveau que lui d’un point de vue basketballistique. En dehors du parquet, je peux apprendre plein de choses de lui mais en tant que joueur de basket, il est le 1A je suis le 1B. Et c’est un super accomplissement de ma part. » Kevin Durant.

En tout cas, Durant ne regrette pas sa décision bien qu’il ait trouvé l’année écoulée « bizarre ».

« C’était une année étrange. Mais je me suis quand même amusé. J’ai choisi de prendre le contrôle de ma vie et je pense que c’était un énorme pas en avant personnellement parlant. Je me sens très fier. » Kevin Durant.

Via GQ.

Facebook Comments

Leave a Reply