Stats NBA : Une première en carrière pour Russell Westbrook; LeBron James égale son record dans un 4ème quart

Stats NBA : Une première en carrière pour Russell Westbrook; LeBron James égale son record dans un 4ème quart

Les chiffres à retenir de la nuit de mercredi à jeudi en NBA :

Une première en carrière pour Russ West

Avant hier contre Golden State (victoire du Thunder 108-91), Russell Westbrook n’avait jamais aligné au moins 10 points, 5 rebonds et 5 passes (11 points, 5 rebonds et 5 passes) dans le premier quart-temps d’un match, que ce soit en saison régulière ou en playoffs. Le seul joueur actif à l’avoir fait plus d’une fois est James Harden (4).

LeBron égale son record dans un 4ème quart

LeBron James a scoré 23 points à 7/8 (87.5%) dans le dernier quart dans la victoire des Cavaliers 119-109 sur les Nets hier. Il égale au passage son record de points en carrière (saison régulière ou playoffs) dans un 4ème quart. Il avait inscrit 24 points à Toronto dans le dernier quart le 6 janvier 2008 et 23 points à New York le 4 décembre 2015.

Seul un autre joueur ces 7 dernières saisons a inscrit autant de points avec un aussi bon pourcentage de réussite dans le 4ème quart d’un match : Reggie Jackson avec 26 points à 10/11 (90.9%) le 8 novembre 2015 à Portland.

Un run énorme et historique pour les Knicks

Les Knicks ont passé un 28-0 pour transforment un déficit de 10 points en avantage de 18 hier dans un 3ème quart-temps remporté 40-10 contre Toronto. Aucune équipe n’avait réussi un aussi gros run depuis les Cavaliers le 6 décembre 2009 à Milwaukee avec un 29-0.

Ce fût au passage la 2ème fois en 5 jours qu’une équipe NBA en dominait une autre d’au moins 30 points dans une période. Les Warriors l’avaient fait samedi contre Philadelphie. Avant cela, aucune équipe avant les Pistons à Portland le 8 novembre 2015 ne l’avaient réalisé. New York n’avait au passage pas dominé un adversaire d’au moins 30 points dans un quart-temps depuis le 3 janvier 1980 contre les San Diego Clippers.

Fin de série pour Boston

Goran Dragic (27 points) et Dion Waiters (26 points) ont permis au Heat d’arrêter la série de 16 victoires des Celtics avec un succès 104-98 face à Boston hier. Ces 20 dernières années, les seul duos de coéquipiers à avoir inscrit au moins 25 points chacun pour mettre fin à une série adverse d’au moins 15 victoires étaient celui formé par Gilbert Arenas (54 points) et Caron Butler (34) à Phoenix (qui restait sur 15 victoires) le 22 décembre 2006 et Kevin Durant (28 points) et Russell Westbrook (27) contre les Spurs (série de 19 victoires) le 3 avril 2014.

Les 8 premières minutes sans points pour Portland

Les Sixers ont marqué les 16 premiers points du match avant que Portland n’ouvre son compteur à 5’01 de la fin du premier quart-temps dans la victoire 101-81 de Philadelphie sur les Blazesr hier. La dernière équipe à avoir tenu son adversaire à 0 point sur la première moitié du 1er quart-temps ? Miami contre les Lakers le 13 janvier 2015. Les Lakers avaient dû attendre qu’il reste 4’23 à jouer dans la période pour marquer.

Deux premiers quarts historiques pour les Rockets

Portés par les 19 points de James Harden en première mi-temps, les Rockets ont dominé Denver 36-17 dans le premier quart puis 39-23 dans le deuxième avant de s’imposer 124-94 hier. C’est la 2ème fois dans l’histoire de la franchise que Houston remporte chacun des deux premiers quarts d’un match par au moins 15 points. La première fois, c’était déjà contre Denver, le 2 avril 1992 (35-17 dans le premier, 40-21 dans le deuxième).

[Interview] Donovan Mitchell : « Le workout avec Chris Paul et Paul George a tout changé »

Une première dans l’histoire des Clippers pour DeAndre Jordan

14 points à 6/6 et 2/2 aux lancers-francs et 16 rebonds pour DeAndre Jordan dans la victoire 116-103 des Clippers à Atlanta. Le dernier joueur NBA à avoir signer une feuille de tirs parfaite dans un match à 10 points et 15 rebonds était Kenneth Faried (18 points à 5/5, 8/8 aux lancers-francs et 16 rebonds) contre les Celtics le 17 mars 2012. Jordan est le premier joueur de l’histoire des Clippers à le réussir.

Un rare retournement de situation face aux Spurs

Anthony Davis (29 points, 11 rebonds) et DeMarcus Cousins (24 points, 15 rebonds) ont permis aux Pelicans de rattraper un déficit 29-19 dans le premier quart en l’emportant 107-90 face aux Spurs hier. Il s’agit de la deuxième plus grosse défaite de San Antonio dans un match NBA que l’équipe a mené d’au moins 10 points à la fin du 1er quart-temps. Le 19 décembre 1986, les Spurs avaient mené 33-19 après 12 minutes de jeu avant de perdre 114-84 face aux Pistons. Gregg Popovich n’avait lui jamais connu une défaite de plus de 12 points dans ces conditions.

Un cinq majeur historique pour les Wolves

Jimmy Butler (26 points), Taj Gibson (24), Jeff Teague (22), Andrew Wiggins (20) et Karl-Anthony Towns (18), tout le cinq majeur des Wolves a marqué au moins 18 points dans la victoire 124-118 sur le Magic hier. Ces 4 dernières saisons, la seule autre équipe à en avoir fait autant dans un match sans prolongation est Detroit, qui l’a fait 2 fois, le 12 mars 2016 à Philadelphie et le 30 novembre 2016 à Boston. Ce n’était jamais arrivé à Minnesota.

Retour gagnant à tous points de vue pour Eric Bledsoe

Transféré de Phoenix à Milwaukee début novembre, Eric Bledsoe a marqué 30 points pour son retour dans l’Arizona, avec une victoire 113-107 en prolongation à la clé. Deux autres anciens Suns ont inscrit au moins 30 points au cours de leur premier match contre Phoenix : Cedric Ceballos (37 points) pour les Lakers en 1994 et Stephon Marbury (35) pour les Knicks en 2004.

Gagner malgré les briques, la nouvelle spécialité de deux joueurs du Jazz

Malgré un Donovan Mitchell à 1/10 aux tirs, Utah a battu Chicago 110-80. Mitchell est le deuxième joueur NBA cette saison à prendre au moins 10 shoots sans en mettre au moins 10% dans un match gagné par son équipe d’au moins 30 points. Le premier était son coéquipier Alec Burks, avec un 1/10 aux tirs dans la victoire 125-85 des siens cinq jours plus tôt à Orlando. Avant samedi, aucun joueur du Jazz ne l’avait jamais fait en 44 saisons.

Buzzer beater pour Barnes

Harrison Barnes a planté le 3-points de la victoire au buzzer (95-94) pour les Mavericks à Memphis cette nuit. Seul un autre joueur de Dallas ces 10 dernières saisons a réussi un game winner à 3-points sans laisser de temps à l’horloge : Deron Williams, dans une double prolongation contre Sacramento le 5 janvier 2016.

Jeremy Lamb remplaçant de luxe

Remplaçant, Jeremy Lamb a signé 24 points, 7 rebonds, 5 passes et 3 contres dans un succès 129-124 des Hornets en prolongation face aux Wizards. Un seul autre joueur sorti du banc pour Charlotte avait déjà aligné 20 points, 5 rebonds, 5 passes et 3 contres avant lui : Sean May avec 21 points, 17 rebonds, 5 passes et 3 contres à Atlanta le 29 novembre 2006.

via ESPN

Leave a Reply