Kristaps Porzingis : « je suis très fatigué en ce moment »

Kristaps Porzingis : « je suis très fatigué en ce moment »

Après un gros début de saison en tant que franchise player des Knicks, Kristaps Porzingis est en train de marquer le pas comme le montrent par exemple ces deux petits points inscrits en seconde mi-temps (après une première période à 14 points) face aux Wizards cette nuit (défaite 121 à 103) en fin de back to back. Une méforme à laquelle le joueur lui-même a déjà trouvé une explication.

[Interview] Tony Parker : « C’est un des premiers trucs que Kobe m’avait dit à l’époque »

« Je suis tellement fatigué en ce moment… J’ai une journée pour me reposer avant de retourner sur le parquet, d’être encore meilleur que je ne l’étais avant, avoir de l’énergie et inciter mes coéquipiers à se donner à fond. Nous sommes dans le dur, et niveau mental ce n’est pas vraiment mieux. Quand c’est dur de ce côté, c’est compliqué de trouver de l’énergie. C’est normal, il y a des hauts et des bas. Il faut que je me repose, que je profite de la météo de Miami et qu’on essaye de gagner contre eux vendredi. » Kristaps Porzingis.

Avec son gros début de saison, le joueur est désormais ciblé par les défenses, comme par exemple contre San Antonio mardi. Et c’est fatiguant.

« Ils sont tous concentrés sur ce que je fais. Dès que je vais quelque part, il y a un contact, boom, boom, ils n’arrêtent pas de me pousser. » Kristaps Porzingis après le match contre les Spurs.

Comme en plus Tim Hardaway Jr (deuxième meilleur scoreur des Knicks avec 17,8 points par match) est blessé, la franchise de New York se repose encore plus sur sa pépite lettone.

« Évidemment, le fait que Tim soit absent ne rend pas les choses plus faciles. J’espère qu’il sera de retour rapidement pour nous enlever de la pression. » Kristaps Porzingis.

Pour Jeff Hornacek, le coach de New York, c’est baisse de régime est normale. Surtout à son âge.

« Des fois, c’est compliqué de juger un gars sur ses 10 premiers matchs, surtout s’il est on fire. Nous aurions tous aimé qu’il soit du calibre MVP mais il n’a que 22 ans et essaie d’être un bon franchise player. Il aura de très bonnes soirées et d’autres plus compliquées. Des fois l’arceau a l’air immense, parfois c’est difficile d’y faire rentrer le ballon. » Jeff Hornacek.

Et pour le soulager, Hornacek pense avoir une solution.

« Quand ils mettent un petit sur lui, nous essayons de lui donner la balle pour qu’il arrive du côté faible. Peut-être que nous devrions arrêter de faire ça, continuer de faire tourner la balle et laisser le jeu se faire. S’ils switchent, peut-être qu’il pourra avoir un rebond offensif. » Jeff Hornacek.

Malgré un très bon début de saison, il sera compliqué pour les Knicks d’accrocher les playoffs. En étant en surrégime, Porzingis est parvenu à cacher pendant un temps la faiblesse offensive du roster new yorkais, mais maintenant qu’il est forcé de lever les pieds, remporter des matchs sera plus compliqué. Les Knicks sont pour l’instant 10ème de la conférence Est et affichent un bilan de 18 victoires pour 20 défaites.

Via The New York Post et ESPN.

Leave a Reply