Plusieurs Cavaliers seraient pessimistes sur la capacité de l’équipe à être compétitive

Plusieurs Cavaliers seraient pessimistes sur la capacité de l’équipe à être compétitive

Il ne se passe pas une saison des Cavaliers sans une crise depuis que LeBron James est revenu dans l’Ohio et l’édition 2017-18 n’y échappe pas. Après un début de saison difficile, rapidement balayé par une superbe série de 18 victoires et 19 défaites, les Cavaliers accusent de nouveau le coup avec une terrible série de 8 défaites en 10 rencontres, dont la dernière en date cette nuit face aux Warriors. Les années passées ils n’ont jamais vraiment paniqué, notamment LeBron James, toujours confiant dans la capacité de son équipe à inverser la tendance. Le discours du King est toujours le même mais certains joueurs seraient bien moins optimistes si on en croit Dave McMenamin d’ESPN, qui suit l’équipe au quotidien. Il rapporte que des joueurs importants de l’équipe se sont confiés dernièrement à lui, au Plain Dealer et à The Athletic pour leur faire part de leurs doutes au sujet de la capacité de l’équipe à remonter la pente, gommer leurs faiblesses et à pouvoir lutter pour le titre.

Ces joueurs mettent en avant un roster vieillissant, l’accumulation de role payers et des soucis défensifs individuels. Ils doutent que l’équipe aura la patience nécessaire et une chance de former un collectif lorsque tout le monde sera en bonne santé.

Isaiah Thomas est le dernier joueur à être revenu dans l’effectif et pour le moment il n’est pas à son niveau, ce qui est normal. Il arrose dernièrement, peut-être un peu trop. Cette nuit il a signé un 8/21 après avoir shooté à 2/15 et 3/11 lors des deux précédents matchs. Tyronn Lue semble vouloir qu’il laisse plus venir le jeu à lui.

« Je veux juste qu’il prenne les shoots qu’il obtient. Je ne veux pas qu’il force des shoots, mais si quelqu’un dans l’équipe, peu importe qui tant qu’il peut shooter, se retrouve ouvert 21 fois, je veux qu’il shoote à chaque fois. Ce n’est pas une question du nombre de shoots, c’est le nombre de bons shoots qui est importants. Si les bons shoots sont pour vous alors il faut être prêt à les prendre. » Lue

Rien d’inquiétant à ce niveau là, son intégration va logiquement prendre un peu de temps mais il faudra aussi faire avec les retours de Derrick Rose et Iman Shumpert, ce qui devrait encore perturber les Cavaliers au moins jusqu’au All-Star Weekend. Puis il est possible qu’il y ait des trades, même si le meilleur atout de l’équipe, le 1er tour de draft des Nets n’est apparemment pas à vendre.

Il va falloir encore une fois être patient pour les Cavs, dont on ne devrait avoir un aperçu du visage qu’au mois de mars ou avril. Mais attention, malgré le pessimisme de certains, on a vu encore l’an passé qu’ils étaient capables, grâce notamment à la présence de LeBron James, de passer en mode playoffs une fois la saison régulière terminée et d’enchaîner les victoires malgré des résultats décevants en avril.

 

 

 

Facebook Comments

1 Comment

  1. C'est cool d'arriver en finals mais si c'est pour se faire bousiller par golden state en finals … !!
    Parce qu'il est clair qu en l'état je vois pas autre chose qu'un sweep pour les warriors.
    La vérité c'est que la lebron era est terminée. Ca va rester un super joueur mais la il aurait besoin de vrais gars autour de lui pour réussir a battre Golden state. C'est pas le bras cassé de deandre jordan qui ferait l affaire car nul aux lf.
    Perso a part cousins je donne pas une chance a cleveland pour finir champions.
    Je pense même que les celtics auraient plus de chances que les cavs !

Leave a Reply