Terry Rozier et Eric Bledsoe ont fait la paix; Bledsoe : « Je dois lui tirer mon chapeau »

Terry Rozier et Eric Bledsoe ont fait la paix; Bledsoe : « Je dois lui tirer mon chapeau »

Dans une série où ils se sont régulièrement chauffés, Terry Rozier et Eric Bledsoe se sont enlacés après le buzzer, minimisant l’animosité palpable entre les deux.

« Vous avez deux gars qui veulent gagner, deux mecs hargneux, des petits meneurs. Se pousser, batailler, se rendre coup pour coup, ça fait partie du jeu. Mais nous avons parlé après la rencontre. » Rozier

Après le match 1 Rozier avait involontairement appelé Bledsoe, Drew, du prénom de l’ancien quarterback star des Patriots Drew Bledsoe. Le meneur des Bucks avait suggéré ensuite à plusieurs reprises qu’il ne connaissait pas le nom de Rozier. Les deux se sont embrouillés dans le game 5 lorsque le Buck a pris une faute flagrante pour avoir poussé le Celtic, qui a rétorqué. Durant le Game 7, les fans des Celtics ont chambré en chantant « Qui est Bledsoe ? » Le Buck a tout de même tenu à féliciter son adversaire, auteur d’une belle série avec des moyennes de 17.6 points, 4.3 rebonds et 6.7 passes.

« Ce sont les playoffs. Vous vous attendez à ce qu’on se serre la main, qu’on s’enlace tout le temps ? Cette merdre n’arrivera pas. Il a fait une sacrée série. Je dois lui tirer mon chapeau. » Bledsoe

Les Celtics ont même fait appel à Drew Bledsoe, qui a enregistré un message de soutien en se présentant comme « l’original Bledsoe »

« Man, c’était spécial. Je ne sais pas qui a pensé à ça, mais c’était top. J’ai adoré ça. » Rozier

Leave a Reply