Ne parlez pas de son jump shot au Greek Freak ! Lui veut bosser avec Kobe et se rapprocher de LeBron : « Je veux que mes coéquipiers sachent qui je suis »

Ne parlez pas de son jump shot au Greek Freak ! Lui veut bosser avec Kobe et se rapprocher de LeBron : « Je veux que mes coéquipiers sachent qui je suis »

Lors d’un événement Nike en février, Giannis Antetokounmpo avait partagé son envie de travailler un jour avec Kobe Bryant. Le sujet est revenu sur le table en interview de fin de saison et le Grec n’a pas changé d’avis, il attend juste une opportunité.

« J’adorerais travailler avec Kobe. Quelques jours, pour bosser sur mes appuis, ma mentalité. Il pourrait me dire ce sur quoi il pense que je devrais travailler. On pourrait regarder des clips ensemble. Si j’en ai l’opportunité ce serait super. Ça m’aiderait à passer au niveau supérieur. » Giannis Antetokounmpo

Cet été, ce n’est pas forcément sur son jump shot, que beaucoup voient comme l’élément qui pourrait faire de lui un joueur totalement inarrêtable en NBA, qu’il concentrera l’essentiel de son travail.

« Comment devenir un meilleur leader, comment prendre le contrôle d’un match quand je veux le prendre. En fin de match, en début de match, donner le ton… ce genre de choses. On peut parler de mon jump shot, on en parle depuis mon année rookie. ‘Il ne peut pas scorer, il ne peut pas être All-Star, il n’a pas de jump shot, il ne peut pas emmener son équipe en playoffs, il n’a pas de jump shot…’. J’aide quand même mon équipe à aller en playoffs, je fais quand même les stats que je fais, sans jump shot ! Enfin c’est ce que vous dites. Moi je pense que j’en ai un. Est-ce que je m’en sers souvent (rires) ? Non. Parce que ce n’est pas ce que l’équipe veut que je fasse à chaque fois. Je ne vais pas venir et prendre 45 tirs. Je vais tout faire pour aider mon équipe à gagner. Ça peut être une passe… Regardez LeBron James. Quand il a besoin de mettre des points il les met, mais parfois il devra faire autre chose. Mon but c’est d’être un bon joueur de basket en général, c’est ce qui m’a amené ici. Je ne veux pas dire ok je vais bosser sur mon jump shot pour pouvoir tourner à 35 points par match. Non, je veux être un meilleur basketteur, un meilleur leader, une meilleure personne, et construire de bonnes relations avec mes coéquipiers.

Je veux que mes coéquipiers sachent qui je suis, je veux qu’ils connaissent mon histoire. Je veux qu’ils me voient en dehors du terrain et qu’ils se disent que je ferai tout pour eux et qu’ils feraient la même chose pour moi. » Giannis Antetokounmpo

via Bucks

Leave a Reply