Un ajustement payant et une victoire tellement représentative des Celtics

Un ajustement payant et une victoire tellement représentative des Celtics

En difficulté pour stopper les Cavaliers du côté de Cleveland, les Boston Celtics avaient une priorité à l’approche du Game 5

« Pour donner le ton ça partait de la défense, nous avons insisté sur ça. Je pense que nous avons fait une de nos meilleurs performances défensives de toute l’année et nous avons pu gagner. » Jaylen Brown

Le ton ils l’ont donné en limitant les Cavaliers à seulement 19 points en premier acte pour prendre rapidement les commandes, 32-19. Par la suite ils n’ont pas été brillants en attaque, ratant encore pas moins de 24 tirs dans la raquette, 26 tirs à 3-pts pour un horrible 36.5% au tir. Difficile, voire impossible en playoffs de gagner avec de telles stats offensives et un duo Terry Rozier – Jaylen Brown à 7/30, mais l’identité des hommes de Brad Stevens c’est la défense, un secteur où ils excellent. Lors du Game 4 les Cavaliers avaient ciblé Terry Rozier, mais cette fois la consigne était simple pour les Celtics, à chaque fois qu’il y avait un mismatch sur Rozier, Aron Baynes se précipitait pour prendre sa place. Résultat, les Cavaliers n’ont pas pu tirer assez profit de ces situations qui leur avaient permis de remporter le match précédent. Une stratégie défensive très compliquée à mettre en place mais très bien exécutée.

« Notre communication était vraiment bonne. Nous avons corrigé certaines choses. Nous avez débuté un peu différemment. Baynes a vraiment eu un impact pour nous. Nous étions sur la même longueur d’onde. Nous savions l’importance de ce match. Nous savions qu’il fallait faire le job. » Marcus Morris

« Il va falloir que je leur parle de ces layups (rire). Mais nos gars se sont démenés en défense. Cela demande beaucoup d’énergie, d’effort, et une grosse cohésion d’équipe. Nous n’étions pas l’équipe la plus connectée à Cleveland, ce qui nous a dérangés. Nous voulions entamer la rencontre en défendant bien. Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas raté des shoots qu’ils mettent normalement. Nous allons regarder ça et voir où nous pouvons nous améliorer. » Brad Stevens

Si Baynes n’est pas le meilleur défenseur de la ligue, il a un atout, son gabarit et face à lui LeBron a usé bien plus d’énergie. S’il a pu le dépasser à quelques reprises en dribbles, au poste bas c’était une autre affaire. La bonne défense des Celtics a semble-t-elle fini par user le King.

« On lui a envoyé beaucoup de joueurs différents. Et il doit faire beaucoup pour cette équipe. Puis tout le monde sait que les matchs s’enchaînent vite. Nous avions joué lundi. Je suis fatigué aussi, tout le monde est fatigué. Nous devons quand même jouer. Il fait beaucoup pour cette équipe. Il score, il passe, il prend des rebonds. Je pense que ça le fatigue un peu. . » Marcus Morris

« Il avait l’air un peu fatigué. » Tyronn Lue

Mais les plus frais dans ce match c’étaient clairement les Celtics et leurs jeunes jambes. Puis dans ces conditions le public aide forcément.

« Notre niveau d’énergie a été capital, nous nous nourrissons du public. Ce public est comme un 6ème homme. Quand nous sommes sur le terrain nous ressentons vraiment l’énergie que nous donne le Garden et nous l’utilisons pour faire ce que nous avons à faire. » Jaylen Brown

Désormais à une victoire des finales NBA, la clé dans le Game 6 sera la même

« La défense. Nous devons continuer de faire du super boulot en défense. Nous avons montré de quoi nous sommes capables. Ils n’ont marqué que 83 points ce soir, et nous pouvons faire ça aussi à l’extérieur. » Jaylen Brown

Via ESPN

Leave a Reply