Andre Iguodala sur la série contre les Rockets : « Si j’avais été là on aurait gagné 4-1 »

Andre Iguodala sur la série contre les Rockets : « Si j’avais été là on aurait gagné 4-1 »

À 34 et avec 14 saisons NBA dans les jambes, Andre Iguodala n’est plus tout jeune et son corps commence à grincer. L’année passée, des blessures à la cheville, au genou, à l’épaule ainsi que des douleurs au dos l’ont poussé à manquer 25 matchs (18 en saison régulière, 7 en playoffs). Pour que le même scénario ne se reproduise pas cette saison, l’ailier a ajusté sa préparation.

« Je suis en meilleure santé. J’ai commencé à travailler plus tôt dans l’été pour me donner suffisamment de temps pour me remettre. Je suis dans une meilleure situation. En plus de ça, tout le monde a parlé du fait que nous avons galéré l’année dernière. Mais on s’assure qu’on s’amuse chaque jour. On va passer du bon temps et profiter. » Andre Iguodala.

D’ailleurs, les soucis de santé d’Iguodala ont failli coûter cher aux Warriors. Sans leur homme à tout faire en sortie de banc, les champions en titre ont galéré face aux Rockets en finale de conférence et ont eu besoin de sept matchs pour se débarrasser des Texans. Ces derniers, sûrement très déçu de s’être fait éliminer, ont regretté que leur meneur All-Star Chris Paul se blesse au cours de la série. Selon eux, ils auraient remporté la série sans cet événement. Mais le coach des Warriors Steve Kerr n’a pas manqué de leur rappeler qu’il manquait des joueurs du côté de Golden State également (en l’occurrence Iguodala) et qu’il était persuadé que sans ces absences, les Warriors auraient remporté la série très facilement.

« Oui, la série aurait été plus courte. On aurait gagné 4 à 1. Ils n’ont pas remporté la série. Nous si. Ce sera marrant de jouer contre eux pendant la saison à venir. L’Ouest s’est renforcé, j’aime voir à quoi il ressemble cette année, ce sera amusant. Nous ne sommes pas la seule grosse équipe donc ce ne sera plus : « Il faut que l’on soit au taquet contre les Warriors ». C’est ce qui est amusant pour moi. Les équipes n’ont pas à affronter le meilleur des autres équipes chaque nuit. Cette année, ça ne va pas être du gâteau. Les équipes ne pourront pas faire leur meilleur match contre nous et se relâcher après. Il faudra être bon chaque soir. » Andre Iguodala.

L’ailier tournait à 6 points, 3,8 rebonds et 3,3 passes décisives par match.

Via Mercury News.

Leave a Reply