James Harden, l’attaquant insupportable; Marcus Smart : « Il floppe en attaque comme moi je floppe en défense »

James Harden, l’attaquant insupportable; Marcus Smart : « Il floppe en attaque comme moi je floppe en défense »

Cela peut forcer l’admiration ou agacer, mais James Harden est passé ceinture noire dans la provocation de fautes en NBA. Le MVP en titre, maître dans l’art de laisser traîner ses bras au bon endroit au bon moment, a terminé 1er du classement du plus grand nombre de lancers-francs tentés dans 5 de ces 6 dernières saison NBA (plus de 10 par match).

« Je joue, c’est tout. Les fautes viennent naturellement. Je ne démarre pas vraiment un match en me disant que je vais essayer de provoquer des fautes. Je joue au basket, c’est tout. » James Harden via ESPN

« On en parlait tout le temps, on blaguait tout le temps là-dessus, surtout l’été. On cherchait différentes idées pour provoquer des fautes et aller aux lancers-franc. » DeMar DeRozan, dont il est proche depuis l’adolescence

Voilà pour la réponse diplomatique de l’intéressé. Maintenant voici celle de Marcus Smart (Boston Celtics) :

« Il floppe en attaque comme moi je floppe en défense. Il est en NBA depuis longtemps, et il a construit cette réputation. C’est difficile de défendre sur lui en sachant qu’à n’importe quel moment, on peut vous siffler une faute. Il utilise très bien son corps et les règles à son avantage. » Marcus Smart

[Interview] Mike Conley : « Joakim Noah c’est quelqu’un qui est comme nous »

Devin Harris (Dallas Mavericks) a aussi souligné l’expérience de l’arrière de 29 ans, arrivé dans la ligue en 2009.

« C’est des années d’expérience. Il a appris à – comment dire ça délicatement – créer certaines choses aux yeux des arbitres pour les faire siffler faute. » Devin Harris

La technique privilégiée pour éviter de tomber dans le piège actuellement ? Défendre sans les mains.

« Dès qu’on scoute James Harden, et c’est pareil pour Lou Williams, la discussion tourne autour des mains et du fait de quasiment ne pas les utiliser. Ensuite le problème c’est comment défendre sans les mains ? C’est comme s’il y avait un cookie devant vous, vous le voulez, mais vous ne l’avez pas à tous les coups. » Garrett Temple (Memphis Grizzlies)

« Il a une façon de placer le ballon, de faire en sorte que les gars pensent qu’ils peuvent l’avoir. » Paul George

Chez les Spurs, la consigne est la suivante : mains en l’air, doigts pointés vers le ciel.

« C’est comme s’il avait la peste, vous voulez éviter de le toucher. C’est comme ça qu’on doit le traiter, comme s’il avait la peste. » Gregg Popovich

En attendant, Harden, 30.7 points, 5.7 rebonds, 8.8 passes et 2.3 interceptions par match reste un vrai problème pour les défenses. Avec un total de 37, il est aussi de loin le joueur ayant provoqué le plus (et de loin) de 3-points plus la faute ces 5 dernières saisons.

Pensez à regarder notre dernière vidéo signée le 6eme homme sur Zion Williamson ! Pensez à vous abonner ici

Leave a Reply