Jake « moustache » Layman, le parfait wingman de derrière les fagots

Jake « moustache » Layman, le parfait wingman de derrière les fagots

« Se tenir prêt », c’est le slogan de bon nombre de joueurs en quête de minutes en NBA. Un slogan qui collait hier parfaitement à la peau de Jake Layman : 24 points à 10/13 et 7 rebonds en 26 minutes en sortie de banc. Pas mal pour un gars qui avait joué 0 minute sur les 5 derniers matchs (suite à l’insertion dans le cinq majeur de Moe Harkless, revenu de problèmes au genou) avant le forfait de C.J. McCollum (entorse de la cheville) pour la réception de Phoenix.

« Il a été super. Il avait joué beaucoup de minutes en début de saison avec l’absence de Moe puis il était sorti de la rotation, ça arrive parfois. Il avait déjà connu ça dans sa carrière, ça montre simplement quel type de personne et de joueur il est. Il est investi pour l’équipe et il fait confiance à notre coaching staff. Il été préparé et il a eu un impact sur le match dès qu’il est entré. » Damian Lillard

Sur ses 15 premières minutes, l’ailier de 24 ans et 2,06m et sa moustache (qu’il a décidée de laisser après avoir oublié de mettre le sabot sur son rasoir en se rasant) sélectionné en 47ème position de la draft 2016 (Maryland 2012-16) avait déjà compilé 17 points (déjà un record en saison) à 7/8 et 3/4 à 3-points.

« Je suis simplement rentré en essayant d’être agressif, de jouer dans notre attaque, sans rien faire de trop fou… Dame me trouvait bien. » Jake Layman

Layman, qui n’a pas raté un tir avant qu’il reste 10’19 à jouer dans le 2ème quart après être entré à 5’36 de la fin du 1er quart, avait enregistré son précédent record de points le 1er novembre dernier avec 11 points à 4/4 contre les Pelicans.

« Il a été super, il a mis 15 points quasiment en 4 minutes. J’étais content pour lui. L’un de mes assistants a dit ‘bon karma’. Il est sorti du cinq, a fait preuve d’une bonne attitude, a bossé dur et savait qu’il aurait une opportunité à un moment donné. Il est resté positif alors qu’il ne jouait pas et a su en profiter. »

« Je suis juste content de rejouer, je voulais jouer dur, surtout en défense, et je pense que j’ai fait du bon boulot ce soir. J’étais prêt. Le coach m’a dit que ça arriverait durant l’année, qu’il y aurait des périodes où je ne l’allais pas jouer, donc j’étais prêt, plus que je ne l’aurais été ces deux dernières années. » Jake Layman

via NBC Sports

Leave a Reply