Pour Kyrie Irving le coupable est tout trouvé : l’inexpérience; Il pointe du doigt les jeunes Celtics

Pour Kyrie Irving le coupable est tout trouvé : l’inexpérience; Il pointe du doigt les jeunes Celtics

Les hauts et les bas continuent pour Boston. Alors qu’on pensait que les Celtics étaient enfin lancés après quelques victoires autoritaires dans lesquelles ils avaient fait parler leur collectif, leur road trip de Floride vient de se conclure par deux défaites, dont celle de cette nuit sur le fil à Orlando 105-103. Pour Kyrie Irving, le coupable est tout trouvé et c’est toujours le même :

« L’expérience. Nous en manquons, de ce fait nous avons beaucoup de choses à apprendre. » Irving

Les Celtics n’ont que deux champions dans l’effectif, Kyrie Irving et Aron Baynes et ont un noyau de très jeunes joueurs, performant la saison passée, mais qui a du mal à confirmer. Il faut en plus intégrer Gordon Hayward, qui peine aussi à retrouver son niveau. Favoris à l’Est, ils ne cessent de piétiner depuis le début de saison et n’arrivent pas à lancer véritablement la machine, et ils ne sont que 5èmes à l’Est avec 25 victoires et 17 défaites.

« Je sais d’après la majorité des faits que nous sommes meilleurs que la plupart des équipes de cette ligue. Il suffit de le prouver et de le prouver chaque soir, de l’exiger et de le montrer. Il faut faire ça tous les soirs et réaliser que notre profondeur de banc est un atout, puis il faut oublier les si, les on aurait dû, et alors là ça ira mieux. Mais d’ici-là, nous allons continuer à avoir ces hauts et ces bas et ces trous d’air face à des équipes à l’extérieur. Elles savent comment profiter de nous dans les fins de match, ou de certains groupes sur le terrain. » Irving

Cela frustre particulièrement Kyrie Irving, qui a fait savoir à Gordon Hayward qu’il n’avait pas trop aimé sa décision sur la toute dernière action.

« Question suivante. JT a eu une bonne position, nous passons à autre chose. » Irving

Un nouvel exemple du manque de cohésion qu’il semble y avoir dans cette équipe, ce qui était justement la force de celle-là de l’an passé. Interrogé sur la différence entre ces deux équipes, Irving a rétorqué :

« Nous n’avions rien à perdre l’année dernière. Nous n’avions rien à perdre et tout le monde pouvait jouer libéré et faire ce qu’il voulait et personne n’avait d’attentes. Nous étions censés être à un certain niveau et nous l’avons surpassé. Les jeunes gars étaient censés être à un certain niveau et ils l’ont dépassé. Nous avons abordé la saison avec des attentes et c’est réel. Pour tout le monde, des entraîneurs aux joueurs, c’est réel chaque jour, et c’est nouveau. C’est dur. C’est difficile mais je pense que ce à quoi nous sommes confrontés n’est rien comparé à ce que c’est que de tenter de remporter le titre. Les jeunes gars ne savent pas ce qu’il est nécessaire de faire pour être une équipe qui joue le titre. Ce qu’il faut faire chaque jour. Et s’ils pensent que c’est dur maintenant, qu’est-ce qu’ils penseront quand nous essayerons d’aller en finales. A l’heure actuelle nous jouons pour essayer d’avoir une excellente tête de série. Cela devrait être notre objectif numéro un, et cela me permet de réaliser que même lorsque je pense à l’avenir, je dois réfléchir à la façon dont nous allons y arriver, quelles étapes nous devons franchir. Le premier objectif est d’obtenir un bon classement. Nous ne pouvons pas être à l’aise en cinquième position. Je ne suis pas à l’aise avec ça, donc je vais retravailler vraiment les choses pour essayer de voir comment j’attaque le jour qui vient. La frustration est toujours en moi. Vous savez, je suis un compétiteur. Vous savez, la dernière action s’est passée comme elle s’est passée, et on passe à autre chose. Nous avons encore un match à jouer sur ce road trip [Brooklyn]. C’est toujours bien pour moi de rentrer à la maison et je suis toujours heureux de voir ma famille. Je sais que les gars apprécieront également New York. Ce sera bien de jouer dans ce type d’environnement, mais Orlando méritait cette victoire. Ils l’ont bien mérité. Il y a quelques ballons perdus que nous aurions pu contrôler, mais ça arrive. Nous pouvons nous améliorer sur les choses que nous contrôlons. » Irving

Il prend ses responsabilités là-dedans

« Je dois être meilleur en tant que leader de l’équipe. Je dois m’assurer que ces gars emmagasinent plus d’expérience dans ces situations, communiquent plus. Donc je prends la responsabilité de faire mieux. » Irving

Via Celtics.com

Leave a Reply