Karl-Anthony Towns : « C’est pour ça que vous avez besoin d’un banc ! »

Karl-Anthony Towns : « C’est pour ça que vous avez besoin d’un banc ! »

L’une des principales reproches que les observateurs faisaient à Tom Thibodeau lorsqu’il était en fonction, c’était qu’il tirait trop sur ses titulaires et n’impliquait pas assez le banc. Son successeur Ryan Saunders n’a apparemment pas les mêmes préceptes que son prédécesseur comme l’atteste notamment la victoire de cette nuit face aux Lakers 120 à 105. Karl-Anthony Towns (27 points et 12 rebonds) et Andrew Wiggins (23 points) ont une nouvelle fois été déterminants mais les joueurs du banc ont eux aussi apporté leur pierre à l’édifice. Luol Deng, Jerryd Bayless et le rookie Jared Terrell, plus habitués à chauffer le banc qu’à transpirer, ont été envoyés sur le terrain par Saunders. Et ils ont été performants ! Deng a marqué 7 points et pris 3 rebonds en 12 minutes de jeu, Terrell a cumulé 10 points en autant de minutes et Bayless 16 points et 8 passes en 30 minutes.

« On ne peut pas assez dire à quel point ces gars sont restés prêts. C’est pour ça que j’aime cette équipe, ils sont funs à côtoyer et leur professionnalisme est exemplaire. Que Jared soit prêt comme ça… Ça lui donne beaucoup de crédit. Pareil pour Luol. Il est toujours professionnel, pareil pour Bayless que j’ai dû aussi envoyer sur le terrain pour qu’il joue de grosses minutes. Nous avons eu de superbes victoires d’équipe. Mais que les gars se serrent les coudes du premier au seizième joueur, c’est incroyable et nous avons été excellents. » Ryan Saunders.

« On savait que Derrick n’allait pas pouvoir revenir en deuxième mi-temps donc tout le monde devait hausser son niveau de jeu. Je vois que l’équipe grandit, plus tôt dans la saison, c’est un match qui aurait facilement pu se terminer différemment. Les gars sont soudés, c’est une longue saison et ce n’est pas terminé. On est de plus en plus proche. » Luol Deng.

« C’était une super victoire d’équipe, on avait beaucoup de gars qui ne pouvaient pas jouer, qui étaient blessés et d’autres gars sont sortis du bois et ont haussé leur niveau de jeu. » Andrew Wiggins

En manque de meneur avec les absences de Jeff Teague, Tyus Jones et la blessure de Derrick Rose à la pause, Saunders a dû bricoler et Wiggins s’est retrouvé à jouer au poste 1 sur certaines séquences, et ce n’est pas aussi moche qu’on pourrait le penser.

« Ca fait du bien et je me sens très à l’aise parce que j’ai l’impression que faire autre chose que marquer, que créer pour les autres, m’a aidé à rester concentré. » Andrew Wiggins.

En clair, pour la première fois depuis trèèèèès longtemps, les Minnesota Timberwolves ont remporté un match grâce à leur banc. Et ça fait du bien.

« C’est pour ça que vous avez besoin d’un banc ! » Karl-Anthony Towns.

Les Wolves sont actuellement onzièmes à l’Ouest avec 24 victoires pour autant de défaites et deux matchs de retard sur les Clippers, huitièmes.

Via Star Tribune et ESPN.

Leave a Reply