En mode comback avec un énorme banc, les Knicks continuent de jouer les trouble-fêtes dans la course aux playoffs

En mode comback avec un énorme banc, les Knicks continuent de jouer les trouble-fêtes dans la course aux playoffs

Le Magic d’Orlando avait une occasion en or de revenir à hauteur des Hornets, 8èmes à l’Est avec une victoire à New York face aux Knicks, mais cela ne s’est pas passé comme prévu. Comme les Spurs, ils ont été battus par les New Yorkais, dans un match qu’ils maîtrisaient pourtant. Les hommes de David Fizdale l’emportent 108-103.

Les New Yorkais se sont appuyés sur le banc qui a permis de conclure un joli comeback dans le dernier quart en remportant ce dernier sur le score de 30 à 13 ! Emmanuel Mudiay signe 19 points à 8/18, Allonzo Trier 18 points à 4/5, Mitchell Robinson 17 points, 14 rebonds et 6 contres (premier rookie de l’histoire des Knicks à signer 2 matchs de suite à 5 contres) et enfin Henry Ellenson est décisif sur un gros shoot à 3-pts, termine avec 13 points à 5/11, 9 rebonds et 5 passes. Aucun joueur du 5 n’atteint les 20 points. En face Aaron Gordon et Nikola Vucevic inscrivent 26 points, Jonathan Isaac 16 et Evan Fournier 15 en plus de 8 passes, mais le banc a été totalement transparent avec 7 points… Au final celui des Knicks dominent 75 à 7 !!

Sous l’impulsion de Gordon, Vucevic et Fournier, le Magic a pris un excellent départ en menant 12-3 puis 21-6 après seulement 6’40. Orlando a pris jusqu’à 16 points d’avance en second quart, mais le banc a ramené NY une première fois à 4 points. Une fois le 5 d’Orlando revenu en jeu, ces derniers se sont redonnés de l’air entre la fin de la 1ère mi-temps et le début de la seconde avec notamment un 14-2, dont on pensait qu’il pliait le match, 88-74 avec moins de 2 minutes à jouer dans le 3ème. Mais les locaux se sont accrochés et ont passé un 16-3 à cheval entre les deux derniers actes. Dans le money time me Magic a pris un terrible 10-0, dont un 3-pts de Ellenson à 2’11 de la fin, 104-100. Trop maladroit, le Magic n’a pas réussi à revenir.

Leave a Reply