Pas si vite ! Lou Williams terrasse les Warriors d’un énorme Kevin Durant dans le money time ! Les Clippers sont encore en vie

Pas si vite ! Lou Williams terrasse les Warriors d’un énorme Kevin Durant dans le money time ! Les Clippers sont encore en vie

Quelle équipe ! A chaque fois qu’on pense que les Clippers n’ont plus aucune chance, ils réussissent encore et encore à nous surprendre. Dos au mur, menés 3-1 dans la série avec un match à l’Oracle Arena, les joueurs de Doc Rivers sont allés chercher une superbe victoire 129-121. Désormais la série est à 3-2 et va repartir à Los Angeles pour un Game 6.

Lou Williams est l’homme du match, auteur de 33 points à 12/19 et 10 passes dont 11 points dans le dernier quart et 9 de suite dans le money time dont un énorme 3+1. Il a été superbement aidé par son acolyte du banc Montrezl Harrell, qui compile 24 points à 11/14 et 5 rebonds. Danilo Gallinari s’est lui enfin réveillé et signe 26 points à 9/22 dont 3/11 à 3-pts et 7 rebonds. Pat Beverley (17 points à 5/11 à 3-pts) et JaMychal Green (15 points à 3/6 à 3-pts) ont été très précieux. Ils shootent sur le match à un superbe 54.1% dont 13/34 à 3-pts en perdant seulement 10 ballons. Ils ont résisté à l’énorme match de Kevin Durant, auteur de 45 points à 14/26 dont 5/12 à 3-pts, mais hormis Stephen Curry (24 points à 7/15 dont 4/5 à 3-pts) et Klay Thompson (22 points à 9/20 dont 4/11 à 3-pts), KD a manqué d’aide. Les champions en titre shootent à seulement 44.8% dont un 15/39 à 3-pts.

Sur deux 3-pts consécutifs, les Clippers ont été les premiers à prendre les commandes de la rencontre, 13-6 puis 17-12, mais dans un quart très offensif, les Warriors sont restés à une ou deux possessions et ont fini par recoller et les deux équipes ne se sont pas lâchées d’une semelle : 20-20, 27-27 puis 38-37 Warriors. Les locaux ont conclu le premier quart en tête 41-37 sur un dernier shoot à 3-pts d’Alfonzo McKinnie pour répondre à Danilo Gallinari.

Menée par un super duo Lou Williams – Montrezl Harrell, la second unit de Doc Rivers a mieux entamé le second quart pour repasser devant sur un 19-11, 56-52. Kevin Durant et Shaun Livingston ont égalisé avec 5 minutes à jouer dans cette première mi-temps, mais les Warriors ont connu un gros passage à vide offensivement. Ils n’ont inscrit que 7 points dans ces 5 minutes et sous l’impulsion de Lou Williams les Clippers ont fait le break 71-63.

Ce run s’est poursuivi en début de seconde mi-temps puisque Gallinari a scoré les 3 premiers points, puis Beverley et Green derrière l’arc ont donné 15 points d’avance aux visiteurs après 3 petites minutes. Le layup de Curry et les 3 lancers de KD ont fait énormément de bien aux Warriors, mais les Clippers, qui jouaient crânement leur chance, ont conservé une dizaine de points d’avance, 93-81 avec 4’15 à jouer. Les joueurs de Steve Kerr ont enfin fait un petit run sous l’impulsion de Green et KD, qui a eux deux ont passé un 10-2 pour revenir à 3 points, 95-92. Mais les Clippers n’ont pas craqué et ont répondu par un 9-2 pour finir le quart grâce à Green et Harrell, 104-94.

Durant a planté d’entrée un 3+1 pour donner le ton, cependant les hommes de Doc Rivers ont continué de trouver des réponses et à 8′ du buzzer l’écart était toujours de 10 points. Les Warriors ont enfin haussé le ton en défense et ont mis les Clippers en grande difficulté en attaque. Ils ont alors lancé un run où chacun a apporté sa pierre à l’édifice : Thompson, Green, Curry, et surtout KD, qui sur deux dunks a fait passer les siens devant pour conclure un 14-3. Les locaux menaient 118-117 avec 2’40 à jouer. Les Clippers n’ont même pas eu le temps de douter puisque dans la foulée Lou Will a planté un 3+1 sur la tête de Durant. Puis Lou Will a enfoncé le clou avec un nouveau panier, puis encore un autre, 125-118 alors que les Warriors multipliaient les échecs de loin. Sur un dunk Gallinari a plié le match, 127-118 avec 33.8 secondes à jouer.

Leave a Reply