Jimmy Butler : « Ce sport est simple, je tire quand je suis ouvert et parfois je le fais même quand je ne le suis pas »

Jimmy Butler : « Ce sport est simple, je tire quand je suis ouvert et parfois je le fais même quand je ne le suis pas »

Après une dernière rencontre compliquée durant laquelle ils se sont fait dominer dans les grandes largeurs par les Raptors (125 à 89), les Sixers devaient réagir pour essayer de décrocher un Game 7. Ils l’ont fait cette nuit en s’imposant à domicile (112 à 101), en grande partie grâce à Jimmy Butler. L’ailier a été dans tous les bons coups, inscrivant notamment 19 points en première mi-temps. Il a notamment sorti une très grosse séquence avec un rebond offensif sur son propre shoot, il a marqué avec la faute. Renré le lancer et intercepté dans la foulée pour aller dunker et donner l’avantage aux siens 58-43.

« La manière dont il a commencé la rencontre, et même terminé la première mi-temps… Il a montré toute son autorité, sa technique et sa volonté. Il était à fond pendant toute la rencontre. » Brett Brown, le coach des Sixers.

« Il nous a portés en attaque. Et cette dernière interception avant la première mi-temps était énorme. » Joel Embiid.

Il a un peu (beaucoup) ralenti par la suite, pour terminer la rencontre avec 25 points à 9/18 aux tirs, 6 rebonds et 8 passes décisives. Mais pour essayer de limiter son impact, les Raptors ont dû mettre sur lui leur meilleur défenseur Kawhi Leonard. Cela a permis à Ben Simmons de sortir une très grosse rencontre (21 points, 8 rebonds et 6 passes sans une seule perte de balle) et de bien combiner avec Joel Embiid (17 points et 12 rebonds) dans le troisième quart pour lui permettre d’inscrire 10 points sur la période. C’est avec ce genre de performances que l’ailier, très irrégulier cette saison, va aller chercher son contrat max cet été.

« Je l’ai dit par le passé, il y a un adulte dans la salle quand il est là. On sait les actions athlétiques qu’il peut faire, l’impact physique qu’il met. Il a le physique d’un tank et il est très puissant. Quand il est aussi concentré que ça, avec le physique qu’il a pour assurer derrière, des choses incroyables arrivent en attaque et en défense. Associez ça à son attitude et son état d’esprit, c’est un super combo… Traduisez ça comme vous le voulez pour son contrat, personnellement je ne vais pas en parler, mais pour un coach c’est incroyable. Il a été incroyable, et ce dans un game 6. » Brett Brown.

Dès le début de l’échauffement, le joueur de bientôt 29 ans était dans son match, pour le plus grand bonheur de son coach.

« Je pense qu’il était plus concentré que n’importe qui et il a été un leader pour nous. Un super leader même, sa performance a été au niveau de son attitude. » Brett Brown.

Et son agressivité dès le début de la rencontre a permis à son équipe de très bien démarrer et de mener 23 à 15 après une dizaine de minutes. Avec ce genre de début de match, les Raptors étaient prévenus et ils n’ont pas su répondre par la suite.

« Je joue pour gagner. En ce moment, je dois faire ce genre de choses pour nous donner la meilleure chance de gagner. Je fais ce qu’on me demande, être agressif. Ce sport est simple : je tire quand je suis ouvert, et parfois je le fais même quand je ne le suis pas. » Jimmy Butler.

Butler est excellent depuis le début de la série face aux Raptors, il tourne à presque 23 points, 8 rebonds et plus de 6 passes de moyenne.

Via ESPN, Philly.com et The Inquirer.

Leave a Reply