Stephen Curry fait voler en éclats la surprenante stratégie des Blazers; Steve Kerr : « Rien ne me choque vraiment »

Stephen Curry fait voler en éclats la surprenante stratégie des Blazers; Steve Kerr : « Rien ne me choque vraiment »

Stopper ou plutôt contenir Stephen Curry, est un casse-tête pour les coachs NBA depuis de nombreuses années et ils ne cessent de tenter des choses pour le déstabiliser. Cette nuit la stratégie des Blazers était pour le moins surprenante puisqu’ils ont joué le drop sur les écrans, c’est-à-dire que l’intérieur qui est en défense sur celui qui pose l’écran sur Stephen Curry n’est pas monté pas pour contester le meneur et lui a souvent laissé le champ libre. Pas de quoi surprendre les Warriors

« Vous savez, rien ne me choque vraiment. Nous avons pratiquement tout vu, et je pense que chaque défense est basée sur les individualités qu’elle a, donc vous savez, ces séries de playoffs sont toujours intéressantes et il n’y a pas énormément de temps pour se préparer donc là ils ont une vidéo à regarder et je suis certain qu’ils feront des ajustements. Mais vous savez, vous devez faire ce avec quoi vous êtes le plus à l’aise, ce avec quoi vos joueurs sont à l’aise. C’est ce que chaque équipe essaie de faire. Steph s’est libéré et a connu une grosse soirée et nous a portés à des moments et évidemment ça a été une clé de la rencontre. » Steve Kerr

« Nous avons déjà joué contre Kanter avant et il y a certaines positions que tu peux obtenir. Il faut analyser ce qui se passe, soit sortir de l’écran et shooter à chaque fois ou alors donner le ballon et se repositionner, ou alors essayer de lancer notre attaque faite de mouvement, mais quoi qu’il arrive nous sommes juste patients, et c’est la clé pour nous.  » Curry

Toute la soirée il a donc bénéficié des écrans de ses coéquipiers pour obtenir de bonnes positions. Il a obtenu 7 tirs à 3-pts ouverts contre seulement 5 pour toute l’équipe des Blazers. Cependant il ne s’est pas contenté de dégainer à tous les coups.

« [Andrew] Bogut, Kevon [Looney], Draymond [Green] posent de super écrans. Évidemment ils avaient une certaine approche défensive et nous avons essayé au fur et à mesure du match d’être plus patients. De bien analyser les choses et évidemment de mettre des shoots. Il y avait un bon flow. Nous avons fait circuler le ballon. Parfois ça circulait un peu trop et trop rapidement, mais dans l’ensemble j’essaye juste de créer des très bons shoots, que ce soit sur pick & roll ou tout simplement une attaque normale où le ballon circule. Ça a fonctionné pour nous ce soir. » Curry

Clairement la stratégie n’était pas payante puisque Curry a réalisé une énorme performance avec 36 points à 12/23 dont 9/15 à 3-pts, 6 rebonds et 7 passes, dans la continuité de son énorme dernier quart face aux Rockets. Sa fin de match folle face aux Texans a, semble-t-elle, eu un impact sur son entame et sa performance.

« Ça a aidé. Encore une fois, je sais de quoi je suis capable sur le terrain, et la situation demande à ce que je sois un peu plus agressif et j’espère que cela va continuer. Bien sûr c’est super de voir le ballon rentrer. Je n’avais pas bien shooté pendant plus de 4 quatre matchs dans la dernière série et aujourd’hui j’ai bien démarré. Tu veux maintenir ça. Mais chaque match est différent. Il faut se réétablir et c’est ma perspective, peu importe comment je joue. » Curry

« Je pense qu’il a eu un énorme impact. Vous savez, en tant que joueur, tu veux rester dans le rythme et tu essaies de te nourrir du momentum du dernier match et que cela se poursuive. Il a entamé la rencontre en étant agressif, il a aussi conscience que Kevin Durant est out, et il a encore plus d’importance dans notre attaque et il a démarré la rencontre avec cet état d’esprit. Vous savez, il était chaud dans le rythme dès l’entame. » Draymond Green

 

Leave a Reply