Dante Exum : « Je ne vais pas mentir, ce fut l’épreuve la plus dure pour moi »

Dante Exum : « Je ne vais pas mentir, ce fut l’épreuve la plus dure pour moi »

Alors qu’il avait bien entamé sa saison avec Utah, Dante Exum a encore été plombé par des blessures, une malchance qui commence à affecter son moral. En effet, le meneur du Jazz a subi une première grave entorse de la cheville avant de subir une déchirure du tendon rotulien.

« Je ne peux pas contrôler l’incontrôlable. » A expliqué le jeune meneur. « C’est inutile pour moi d’être là, priant, souhaitant et désirant être sur le terrain. Ce qui est important c’est ce que je peux faire pour aller de l’avant. »

En janvier dernier, lors de sa blessure à la cheville gauche, Exum restait sur 5 matchs à 13,6 points de moyenne ce qui était très encourageant pour la suite. Malheureusement, le meneur australien a subi un gros coup d’arrêt.

« Juste avant de me blesser à la cheville, je n’avais jamais été dans une telle confiance. » À confié Exum. « Je jouais bien. Je me sentais comme en symbiose avec l’équipe et  je savais ce que tout le monde pensait. Et j’ai eu ce déclic : je peux devenir un excellent joueur. »

Exum est revenu de sa blessure en mars et n’a joué que 3 petits matchs avant de se blesser à nouveau. Décidément, le sort s’acharne sur l’Australien qui cette fois a subi une déchirure du tendon rotulien qui a alors mis fin à sa saison.

« Je ne vais pas mentir, ce fut l’épreuve la plus dure pour moi. C’était sans aucun doute l’épreuve la plus difficile que j’aie traversée. Mais je pense m’en être sorti du mieux possible. »

Le meneur a donc pu compter sur le soutien de ses coéquipiers pour surmonter tout ça.

« Souvent, si quelqu’un se blesse, on n’entend rien avant le communiqué de presse. Dès que j’ai été blessé, je suis allé informer les gars. Je pense que c’est une chose importante. Ce groupe de gars, ils font partie de ma famille. Ils font partie de l’épreuve que je traverse. Ils ont plus été à mes côtés que quiconque ne l’a jamais été. » 

Il a alors essayé de leur rendre la pareille en les soutenant de son mieux pour les playoffs.

« C’était vraiment difficile de regarder cette série. Je voulais juste être là pour mes coéquipiers et me battre avec eux. C’est ça l’important. C’est la raison pour laquelle nous travaillons pendant la saison et l’offseason pour nous rendre aux playoffs et avoir l’occasion de faire un bon parcours. Ne pas avoir cette opportunité c’est dur. »

À présent focalisé sur la saison à venir, Exum s’est dit confiant quant à l’organisation, et à l’effectif du Jazz.

« Nous avons quelque chose. Nous construisons quelque chose de grand. Nous ne faisons que nous rapprocher en tant qu’équipe. »

Leave a Reply