ESPN sort les dossiers sur les Lakers épisode 2 : l’ombre pesante de Rich Paul

ESPN sort les dossiers sur les Lakers épisode 2 : l’ombre pesante de Rich Paul

Suite des dossiers révélés par ESPN avec l’aide d’employés ou ex-employés des Lakers : cette fois, on se penche plus en détails sur le cas Rich Paul. Si vous ne le connaissez pas encore, Paul est à la tête de l’agence Klutch Sports et représente LeBron James depuis son arrivée en NBA en 2003. Son fort pouvoir d’influence en fait un homme puissant, un peu trop au goût de certains.

Son nom ne semble jamais loin lorsqu’on évoque la star des Lakers. Dans son article remplis de révélations, Baxter Holmes indique que si le message de Johnson auprès de Luke Walton a si vite changé en début de saison, passant de : ‘Ne vous inquiétez pas si on démarre doucement’ à un coup de pression donné à son coach après un petit départ (3V-5D), c’est que Rich Paul a joué un rôle là-dedans. En tout cas selon les membres du staff ayant témoigné anonymement pour ESPN.

En novembre, alors qu’Adam Silver et Maverick Carter (business partner de James) déjeunait ensemble, Paul, installé à une table non loin des deux hommes, a approché le commissioner  de la ligue pour se plaindre de Walton. Toujours selon ESPN, il lui aurait même suggéré que Tyronn Lue serait un meilleur choix pour les Lakers. Quant à la non-embauche de Monty Williams et Tyronn Lue, favoris à la succession de Walton en tant que head coach avant que Frank Vogel ne soit finalement retenu suite au refus de Lue, plusieurs employés ont décrit l’équipe comme « choquée » et en « pleine confusion » vis-à-vis du processus.

Vous vous souvenez de Kentavious Caldwell-Pope autorisé à jouer du moment qu’il rentrait tous les soirs dormir au centre de détention ? (il avait écopé de 25 jours de prison pour avoir violé les termes de sa période de probation pour conduite en état d’ivresse) Là aussi la pilule a eu du mal à passer dans l’équipe. Devinez par qui le joueur était représenté ? Paul.

« N’importe qui d’autre l’aurait suspendu ou envoyé en congé forcé. » Un membre du coaching staff

« J’avais un énorme problème avec ça. » Un membre du front office

Il y a aussi bien sûr eu l’épisode Anthony Davis. Durant cette période en début d’année, la confiance des joueurs (proposés un à un afin de mettre en place un transfert pour le Pelican) envers le management se serait « complètement évaporée ». Certains joueurs ont alors vu LeBron James comme un complice de la situation compte tenu de ses liens avec Davis (représenté par… bingo) via Paul.

« Les gars savent que la nouvelle administration s’est complètement agenouillée devant le monde des agents. » Un membre du staff

Enfin autre événement qui a jeté un grand froid dans l’équipe et concernant Rich Paul : le voyage ou les voyages (les points de vue divergent selon les sources) de ce dernier dans l’avion réservé à l’équipe. Parfait pour « tuer la culture » de l’équipe selon ex-joueur des Lakers.

« Les coachs savent que Rich essaient de les faire virer et les joueurs savent que Rich essaie de les faire trader. » Un agent proche des Lakers

Leave a Reply