Prépa coupe du monde : avec un énorme Evan Fournier la France s’impose encore

Prépa coupe du monde : avec un énorme Evan Fournier la France s’impose encore

Encore une victoire pour l’équipe de France, cette fois face à une adversaire très solide : l’Italie. Les bleus l’emportent 82-80 avec un Evan Fournier dans un grand jour, qui bat son record de points en équipe de France avec 29 points. Il a notamment inscrit 22 points à 100% en 7 minutes (!) à cheval sur la fin de la première mi-temps et le début de la seconde.

Voyage : Partez à San Antonio assister au retrait du maillot de Tony Parker !

Rudy Gobert, Nando De Colo et Nico Batum ont aussi répondu présent alors que les meneurs Elie Okobo et Théo Maledon, en lice pour une place à la coupe du monde, sont passés à côté. A noter aussi le petit 21/32 aux lancers des bleus, qui auraient pu leur éviter un match serré dans le money time. Prochain et dernier match de préparation face à la Serbie mardi à 13h30.

L’Italie a démarré fort avec d’entrée deux tirs à 3-pts pour mener 6-2 mais les bleus ont insisté à l’intérieur pour profiter de leur avantage de taille, et avec un Rudy Gobert dominant, ont pris l’avantage 7-6. Les hommes de Vincent Collet ont commis beaucoup de fautes dans ce premier quart, ce qui a profité à la Squadra Azzurra pour mener 13-9 grâce à 8 points de Marco Belinelli. Avec un bon passage de Louis Labeyrie, la France est finalement repassée devant et grâce à la domination dans la raquette a viré en tête 20-18.

Axel Toupane a donné 4 points d’avance aux bleus sur un shoot à 3-pts mais derrière ça a été le trou noir. Ils ont perdu un nombre incroyable de ballons, par l’intermédiaire d’Elie Okobo et Théo Maledon et l’Italie a passé un terrible 13-0 pour prendre l’avantage 34-25. En grande difficulté pour trouver des solutions en attaque, la France a été débloquée par un homme : Evan Fournier. Avec un 2+1 il a mis fin à la série, Nico Batum a ajouté un 3-pts puis Fournier a rentré un layup et un autre tir derrière l’arc pour un 14-2 qui a remis les bleus en tête 39-36. Après deux lancers de Danilo Gallinari la France a rejoint les vestiaires avec un avantage 38-37 malgré 11 ballons perdus, dont 7 pour Okobo et Maledon.

Comme souvent depuis le début de la préparation, la France a fait une grosse entame de seconde mi-temps avec une bonne défense et surtout un Evan Fournier totalement en feu ! Il a inscrit 15 des 18 premiers points de la France pour un terrible 18-5 qui a fait passer le score à 56-42. Evan a inscrit 22 points en 7 minutes à 100% à cheval sur les 2 mi-temps. Mais l’Italie a très bien réagi avec un 7-0 pour rester dans le match série interrompue par Vincent Poirier, sur deux caviars de Nando. C’est finalement avec un matelas de 8 points, 65-57.

L’Italie s’est encore plus rapprochée en début de dernier acte avec un 5-0 pour revenir à une possession. C’est Nando qui a mis la France sur les bons rails avec un 2+1, mais pas suffisant pour lâcher ces Italiens, qui ont recollé à 2 points sur un shoot derrière l’arc de Luigi Datome. Fournier et De Colo ont redonné un peu d’air à la France, 72-65, mais sans pouvoir décrocher définitivement les Italiens, encore à 3 points à 2’30 de la fin. Evan a alors planté un gros tir à 3-pts pour offrir une avance de 6 points, pas suffisant, Gallinari entretenant l’espoir sur la ligne des lancers. A 44 secondes du buzzer Hackett a même réduit l’écart à 3 unités et dans la foulée Rudy Gobert a planté un dunk, parfaitement servi par Evan. Mais la France a mal géré sa dernière possession en shootant trop vite, offrant une chance à l’Italie. Nico Batum a décidé d’envoyer logiquement Gallo sur la ligne et ce dernier a ramené le score à 80-79. Derrière Nico a rentré aussi ses deux lancers et Belinelli a été envoyé aussi sur la ligne, a mis le premier et raté volontairement le second mais Rudy a pris le rebond, game over.

Leave a Reply