Coupe du monde : Avec un grand Matthew Dellavedova, et malgré un trou noir, l’Australie se sort du piège canadien

Coupe du monde : Avec un grand Matthew Dellavedova, et malgré un trou noir, l’Australie se sort du piège canadien

Même si le Canada est privé de ses stars NBA, on a eu droit à un magnifique duel face à l’Australie, qui finit par s’imposer sur le score de 108-92. Un match très étrange puisque l’Australie a largement dominé 3 des 4 quarts mais a connu un énorme passage à vide en début de seconde mi-temps qui aurait pu leur coûter très cher.

Partez découvrir New York et la NBA pendant les vacances à partir de 999€ !

Mais le talent individuel et collectif était du côté des Boomers et leurs stars ont fait le job avec un super Matthew Dellavedova (24 points à 9/3 dont 6/10 à 3-pts, 4 rebonds et 5 passes), bien épaulé par Chris Goulding (16 points à 6/7), Patty Mills (15 points à 3/9 et 6 passes), Andrew Bogut (12 points à 6/7 et 9 rebonds) et Joe Ingles ( 13 points à 4/9, 5 rebonds, 10 passes et 3 interceptions). L’Australie shoote à 58% dont un 11/27 derrière l’arc, beaucoup trop pour le Canada malgré 18 points de Khem Birch, 16 de Cory Joseph et 14 de Kevin Pangos.

Les Australiens ont très bien démarré, dominateurs en première mi-temps, trouvant systématiquement des solutions dans la défense adverse grâce à leur excellente circulation du ballon et leur capacité à scorer. Sans un grand nombre de ballons perdus, les Boomers auraient pu plier le match dès les 20 premières minutes, lors desquelles ils ont compté jusqu’à 17 points d’avance (52-37), mais le Canada a gardé espoir avec un dernier 5-0 pour revenir à 52-40 à la mi-temps. Ce 5-0 s’est avéré être le début d’une incroyable série pour les hommes de Nick Nurse. Les Australiens ont totalement sombré, perdant trop de ballons face à des Canadiens en feu, menés par Cory Joseph, Kevin Pangos et Kyle Wiltjer. Ces derniers ont démarré la seconde mi-temps par un 18-3 qui est devenu un 25-7 (30-7 en comptant la fin de la première mi-temps) pour mener 65-59 ! Mais les Boomers ont bien réagi grâce à Goulding pour recoller et même passer devant. Finalement ce sont tout de même les Canadiens qui ont entamé les 10 dernières minutes en tête au score avec un dernier gros shoot de Phil Scrubb, 77-76. Les Boomers ont alors réalisé l’entame parfaite et profité des ballons perdus canadiens pour un violent 15-2 dans le sillage de Delly pour mener 92-79, affaire pliée.

Leave a Reply