Coup du monde : Les bleus se font très peur mais Nando De Colo les délivre; Rendez-vous en quart !

Coup du monde : Les bleus se font très peur mais Nando De Colo les délivre; Rendez-vous en quart !

Que ce fut tendu ! Alors que les bleus maîtrisaient ce match pendant 3 quarts, ils ont laissé les Lituaniens revenir en dernier quart et passer devant ! Mais Evan Fournier et surtout Nando De Colo ont été clutchs ! Avec ce succès 78-75 les bleus sont qualifiés et joueront la première place face à l’Australie lundi.

Evan Fournier a démarré fort le match avec les 4 premiers points français, mais malgré une défense solide, les ballons perdus ont permis aux Lituaniens de mener 6-4, insistant beaucoup à l’intérieur. Mais avec un Evan Fournier très chaud, auteur de 9 des 13 premiers points, et une grosse défense qui permet de jouer en transition, les bleus ont pris les commandes 13-9. Puis c’est Nico Batum qui a pris le relais d’Evan Fournier au scoring avec 7 points pour propulser la France en tête 20-8, puis même 26-12 avec un shoot derrière l’arc et un 2+1 de Nando De Colo. En face les Lituaniens avaient le plus grand mal à scorer et après 10 minutes la France menait logiquement 26-14.

La Lituanie s’est réveillée en début de second quart sous l’impulsion de Lekavivius et Grigonis avec notamment deux tirs à 3-pts de suite pour un 8-0 qui a réduit l’écart à 6 unités, 28-22. Vincent Poirier a mis fin à cette série sur un poster, puis Evan a ajouté 2 points de suite pour redonner brièvement de l’air aux bleus.

Le show Jonas Valanciunas a alors commencé. L’intérieur des Grizzlies a enchaîné les points pour remettre son équipe à seulement 4 points, 34-30. Evan Fournier a alors pris les choses en mains, trouvant des solutions à chaque attaque, et avec l’aide de Rudy Gobert, il a permis à la France de se remettre dans le droit chemin, 38-31. Cependant, en raison d’un trop grand nombre de fautes, les bleus ont permis à la Lituanie de s’accrocher avec un scoring alimenté sur la ligne des lancers. Puis suite à une petite embrouille impliquant Nando De Colo, la Lituanie a eu 3 lancers pour une faute + une technique, mais les bleus ont aussi bénéficié de deux lancers pour une antisportive et Nando De Colo a alors planté 5 points (2 lancers + un 3-pts) en quelques secondes. Evan Fournier a ajouté encore un shoot derrière l’arc pour permettre à la France de mener de 10 points à la pause, 50-40.

L’entame de seconde mi-temps a été parfaite avec des trois points coup sur coup de Nico Batum et Amath M’Baye pour mener 56-42 après 1 minute de jeu. Toujours avec une défense de fer, et un énorme Rudy Gobert en tour de contrôle, les bleus ont étouffé la Lituanie, mais malheureusement ils n’ont pas réussi à en profiter offensivement. Les deux équipes ont connu une disette offensive de 3 minutes, stoppée par le tir à 3-pts d’Andrew Albicy, donnant 17 points d’avance aux bleus. Avec une grosse maladresse des deux côtés, l’écart est resté stable, jusqu’à ce que la Lituanie obtienne une avalanche de lancers-francs avec certaines décisions étranges. Ils ont ainsi pu revenir à 9 points avant qu’Evan Fournier ne donne un peu d’air aux siens : 65-54 après 3 quarts.

Les bleus ont manqué de solution en attaque en début de quart et la Lituanie s’est rapprochée à 8 points sur un tir à 3-pts de Kalnietis. Maldroits en attaque malgré des tirs ouverts, la France a laissé la Lituanie recoller avec des paniers de Kalnietis, Sabonis et Valanciunas, notamment après des rebonds offensifs. Avec un 9-2 la Lituanie est revenue à 67-63 avec 6’44 à jouer. Cette série ne s’est pas arrêtée là puisque Valanciunas et Sabonis ont mis les Lituaniens à un petit point sur un 12-2, 67-66, alors qu’Evan Fournier enchaînait les échecs. C’est Nando De Colo qui a mis fin à cette disette de 4 minutes sur 1 lancer franc, mais la Lituanie a planté un shoot à 3-pts pour passer devant pour la première fois depuis le début, mais Evan n’a pas tardé à remettre les bleus devant avec 3’32 à jouer, 70-69. Maciulis sur un gros shoot à 3-pts à la dernière seconde a mis la Lituanie en tête de deux points, mais Nando a répondu derrière l’arc avec réussite. Rudy Gobert a réussi un seul lancer sur trois et Jonas Valanciunas a fini par égaliser. Mais sur l’action suivante, Evan Fournier a eu de la réussite sur un floater avec 52 secondes à jouer. Jonas Valanciunas a eu deux lancers, mais Rudy Gobert a nettoyé le second et derrière Nando De Colo a planté un gros shoot à 15.5 secondes du buzzer. Derrière Maciulis a raté son shoot, offrant la victoire aux bleus !

Leave a Reply