La NBA et le syndicat des joueurs imposent une condition au contrat de Nene

La NBA et le syndicat des joueurs imposent une condition au contrat de Nene

Edit : Des nouvelles du contrat de Nene. Shams rapporte que la NBA et le syndicat des joueurs n’ont pas accepté le contrat en l’état. En effet, s’ils acceptent logiquement la base de son salaire de 2.56 millions de dollars, quant aux bonus, à hauteur de 7.4 millions de dollars (considérés comme probables), s’ils seront toujours présents, ils ne pourront pas être utilisés dans un trade afin d’équilibrer les salaires (Nene pouvait être échangé contre un joueur dont le salaire est d’environ 10 millions de dollars). Seuls les 2.56 millions de dollars du contrat compteront, ce qui change totalement la donne puisque Nene n’est plus du tout un atout pour un trade.

Edit 19h : La semaine passée nous évoquions l’étrange contrat signé par Nene aux Rockets (explications ci-dessous) et si on en croit ESPN il n’a pas encore été officiellement approuvé par la NBA. En effet, la ligue discuterait en internet pour savoir si elle doit approuver ou non les détails de ce contrat très particulier.

Si ce contrat respecte bien les règles du CBA, la NBA pourrait le juger contraire à l’esprit de ces règles, et dans ce cas elle peut s’y opposer.

***

12 septembre : Après avoir décliné sa player option, Nene a finalement re-signé un contrat avec les Houston Rockets. Un contrat de 20 millions de dollars sur deux ans. Oui oui, même s’il y a bien sûr qu’une petite partie de garantie. En effet, ESPN nous apprend que seuls 2.56 millions de dollars sont garantis, soit le minimum, avec pas moins de 7.44 millions de bonus probables et qui comptent donc dans le cap pour un total de 10 millions de dollars cette saison. Ces bonus sont les suivants :

  • 2.435 millions de dollars s’il joue au moins 10 matchs et l’équipe remporte au moins 52 rencontres
  • 2.5 millions de dollars s’il joue au moins 25 matchs et l’équipe remporte au moins 52 rencontres
  • 2.5 millions de dollars s’il joue au moins 40 matchs et l’équipe remporte au moins 52 rencontres

La subtilité c’est que ces 10 millions de dollars de cap hit pourraient être utilisés dans un transfert après le 15 janvier et c’est un atout intéressant pour un trade s’il faut équilibrer les salaires pour récupérer un joueur qui touche 10 millions par saison. Il pourrait par exemple être utilisé dans un trade afin de récupérer Andre Iguodala.

A noter que la seconde année de son contrat n’est pas garantie et les 2.69 millions de dollars de base, ne le deviendront que s’il est encore dans l’effectif le 15 février 2020, 9 jours après la trade deadline.

On vous conseille ce thread d’Antoine pour encore mieux saisir les subtilités :

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

Leave a Reply