Steve Clifford : « Je ne sais pas si Markelle Fultz sera prêt pour le training camp »

Steve Clifford : « Je ne sais pas si Markelle Fultz sera prêt pour le training camp »

Depuis sa draft en première position il y a deux ans, Markelle Fultz est une énigme. Constamment blessé à une épaule, il n’a pu participer qu’à 33 matchs NBA, pour des moyennes de 7,7 points, 3,4 rebonds et 3,4 passes décisives par match. Pas top, surtout pour un premier choix de draft et les Sixers ont donc décidé de s’en débarrasser en milieu de saison dernière. Direction le Magic pour le meneur, même s’il n’a toujours pas porté le maillot de sa nouvelle franchise depuis son arrivée. Ce qui est une bonne nouvelle au final, puisque cela montre qu’Orlando ne veut pas se précipiter, et Fultz a besoin de temps pour guérir de sa blessure, peu commune. Tellement peu commune qu’on ne sait pas trop combien de temps prendra sa rééducation, et que, à une dizaine de jours du camp d’entrainement qui commencera le premier octobre, Steve Clifford, le coach du Magic, ne sait toujours pas si Fultz sera apte à y participer.

« J’adorerais pouvoir vous dire que je le sais, mais je pense que ce ne sera pas le cas tant que nous n’y serons pas. On fait tout au jour le jour, il n’y a pas de date de retour. Il a passé une grosse partie de son été à Orlando. C’est un gros bosseur, mais je ne pense pas que l’on puisse savoir s’il sera prêt tant que nous n’y serons pas. On ne peut pas se permettre de précipiter son retour. Il fait ce qu’il doit faire, il fait tout ce qu’il peut pour être prêt. » Steve Clifford.

Et malgré son faible temps de jeu en NBA, le coach est persuadé que Fultz se fondra parfaitement dans le style de jeu du Magic.

« Markelle Fultz a été très bon et il a beaucoup travaillé. On voit ce qu’il se passe au jour le jour et quand il sera prêt, on prendra des décisions par rapport à ça. Mais je suis heureux de l’avoir et c’est quelqu’un dont on apprécie la présence. Il a beaucoup d’amour pour ce sport. Quand je le regarde et que je regarde des matchs de lui en NCAA, voire même à Philadelphie, je remarque qu’il joue comme un gars de Washington D.C. Là-bas, ils ont de supers coachs et ils jouent à fond. Si vous regardez ses matchs à l’université et avec Philly, vous le remarquerez tout de suite. Il est là pour plusieurs années, et on joue de la même manière. Il est très talentueux, mais à cause de sa blessure à l’épaule, on va devoir voir ce qu’il se passe au jour le jour, voir comme les choses progressent. C’est la chose la plus intelligente à faire pour le moment. » Steve Clifford.

Toujours selon Clifford, le meneur est pétri de qualités qui sont parfaites pour évoluer dans la NBA moderne.

« Fultz peut être un two way player très dynamique. C’est le genre de joueurs qui peut jouer aussi bien en contre-attaque que sur demi-terrain. Il peut mener les pick-and-rolls, il peut poster, il a un gros QI basket et sait comment faire jouer une équipe. En plus, il est grand, rapide, intelligent et peut défendre sur un tas de gars différents. » Steve Clifford.

Via NBA.com et The Athletic.

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

Leave a Reply