Donald Trump se moque de Steve Kerr et tacle également Gregg Popovich

Donald Trump se moque de Steve Kerr et tacle également Gregg Popovich

Le sujet du moment en NBA, ce sont les relations entre la Chine et la ligue. Le tweet de Daryl Morey a eu l’effet d’une véritable bombe, pas du tout apprécié en Chine et le torchon brûle entre la NBA et la Chine, marché énorme. Un sujet sensible et certains préfèrent éviter de donner leur avis ou de commenter, comme ça a été le cas de Steve Kerr

« Je n’ai pas de commentaire à faire. C’est vraiment une histoire internationale bizarre et beaucoup d’entre nous ne savent pas quoi en dire. J’ai lu des choses à ce sujet, mais je ne vais pas faire plus de commentaires. Je trouve ça facile de parler de problèmes qui me passionnent et sur lesquels je pense être bien renseigné, et je pense que c’est plus logique de rester sur ces sujets. Donc j’essaye de garder mes commentaires pour ces sujets, et là ce n’est pas difficile. Là j’essaye de me renseigner sur ce sujet. » Kerr

Gregg Popovich a lui tenu à saluer la position d’Adam Silver, en faveur de la liberté d’expression.

« Il a pris fermement position pour la liberté d’expression. J’ai adoré ça. C’est un sacré leader à cet égard et c’est très courageux […] Ce n’était pas facile à dire. Il a dit cela dans un environnement semé de risques économiques. Mais il s’est rallié aux principes que nous défendons tous, ou la plupart d’entre, jusqu’à ces trois dernières années (référence à Donald Trump). Je suis ravi de ce qu’il a dit. Le courage et le leadership dont il a fait preuve sont hors du commun en comparaison. » Popovich

Interrogé sur le sujet, Donald Trump n’a pas manqué de tacler Steve Kerr, qu’il n’apprécie pas pour ses prises de position par le passé, notamment lorsqu’il a été question d’aller à la Maison-Blanche

« J’ai regardé ce gars, Steve Kerr. On aurait dit un gamin qui était terrorisé à l’idée de répondre à la question. Il n’a pas réussi à répondre. Il tremblait ‘Oh, je ne sais pas, je ne sais pas.’ Il ne savait pas comment répondre à la question. Puis il continue de parler en mal des États-Unis. J’ai regardé Popovich, qui a fait un peu la même chose. Mais il n’avait pas l’air d’avoir aussi peur. Ils parlent en mal des États-Unis, mais quand ça parle de la Chine, ils ne veulent rien dire de mal. J’ai trouvé ça bien triste en fait. Ça va être très intéressant. »

Et il n’a pas l’intention d’intervenir :

« Il faut qu’ils se débrouillent. La NBA, ils savent ce qu’ils font. Mais j’ai regardé la façon dont Kerr, Popovich et s’écrasent face à la Chine, mais face à notre propre pays ce n’est pas le cas. C’est comme s’ils ne le respectaient pas. Quelle est la différence ? Je trouve ça triste. Pour moi c’est très triste. »

1 Comment

  1. Les idioties de Moumoute Man…. Acte VII scène 13

Leave a Reply