Marc Gasol : « Laissez-le être Pascal Siakam »

Marc Gasol : « Laissez-le être Pascal Siakam »

L’histoire est belle. Pascal Siakam, le gamin de Douala, 27ème choix de la draft après 2 ans à Mexico State et passé par la G-League lors de sa saison rookie, est désormais un joueur à contrat max. Le Camerounais de 25 ans, sacré champion NBA quand les Raptors comptaient encore Kawhi Leonard dans leurs rangs il y a quelques mois, a en effet prolongé pour 4 ans et 130 millions de dollars avec Toronto, soit le maximum que la franchise pouvait lui proposer.

« Il n’a pas arrêté de surprendre et il continue à le faire. Mais j’adore ce qu’il dit à propos de ça : ‘C’est qui je pensais devenir. Pourquoi est-ce que vous avez tous l’air aussi surpris ? C’est comme ça que je me suis toujours imaginé’. » Nick Nurse

Auteur d’une saison à 16.9 points, 6.9 rebonds et 3.1 passes de moyenne puis de playoffs à 19 points, 7.1 rebonds, 2.8 passes et 1 interception par match, Siakam a été élu MIP en juin dernier. On l’attend désormais parmi les plus grandes stars de la ligue.

« Laissez-le être Pascal Siakam, la meilleure version de Pascal Siakam qu’il peut devenir, parce que je sais qu’il travaille, et il fait beaucoup de choses sur le terrain. Je ne veux pas qu’il essaie d’être quelqu’un d’autre. Il a notre confiance, et on le protégera des deux côtés du terrain, on lui facilitera la tâche. » Marc Gasol

« On me demande beaucoup : ‘Est-ce que Pascal sera le go-to-guy, est-ce qu’il est capable d’atteindre le niveau au-dessus ?’. L’opportunité est là pour lui, non ? Je pense que son rôle peut s’étendre un peu plus. Et puis je prends du recul et je me rappelle que ce gars a marqué 26 points dans un Game 6 de Finales NBA. Qu’est-ce que vous voulez qu’il fasse ? Qu’il marque 36 points ? Les opportunités qu’il aura, notamment de scorer, seront plus élevées. Donc ses stats aussi je pense. » Nick Nurse

Il sera aussi forcément plus attendu par ses adversaires.

« Il ne sera plus sous-estimé maintenant je pense. Tout le monde a vu ce qu’il était capable de faire sur une saison où son temps de jeu est régulier et élevé. C’est fini les : ‘C’est qui ce gars ? Il joue mieux qu’avant’. À juste titre. Maintenant il sera le joueur sur lequel les équipes se concentreront avant de nous jouer. » Nick Nurse

via SportsNet

Leave a Reply