March Madness : Focus sur les Miami Hurricanes

March Madness : Focus sur les Miami Hurricanes

Miami Hur

La March Madness approche à grands pas, en collaboration avec NCAA News (n’hésitez pas à rejoindre leur page facebook), Basket Infos vous propose donc une présentation des potentiels favoris du Sweet 16, afin de se faire une brève idée des forces en présence. (Retrouvez la présentation des autres équipes ici)

Université : Miami

Conférence : ACC

Head coach : Jim Larranaga

Bilan : 24 victoires / 6 défaites (15-3 en match de conférence)

Ranking : #9

Palmarès : 6 participations

L’équipe de Miami (FL), classée 9ème du ranking NCAA, est l’une des surprises de ce début de saison, et personne (ou presque) ne les attendaient à un tel niveau de jeu (69 points par match, 35.8 rebonds par match, 45.8% au shoot). Ne cessant de grimper dans le classement hebdomadaire (classée n°2 pendant une semaine), elle présente un bilan final de 24 victoires pour 6 défaites. Les Hurricanes ont établi une série de 14 victoires d’affilées avec un beau tableau de chasse : North Carolina, North Carolina State, Duke et Clemson. Leur victoire la plus probante reste, à coup sûr, face au Blue Devils : 90 à 63… une leçon de basket littéralement.

Parlons maintenant du roster, qui est composé de 5 seniors (dont Scott et Kadji, l’axe fort de cette équipe), 3 juniors, 2 sophomores et 3 freshmens. C’est donc une équipe qui arrive à maturité et qui à l’habitude de jouer ensemble, ce qui peut expliquer leur bonne saison. Avec 8 joueurs à plus de 5 points par match, c’est une équipe homogène mais qui est centrée autour d’une personne qui est l’âme de cette équipe : Kenny Kadji, avec ses 13.6 points, 6.9 rebonds et son 38% à 3 points de moyenne (pour un ailler fort).

Miami, c’est une équipe qui est d’abord axée sur la défense, les joueurs sont capables d’enchaîner des séquences défensives d’une intensité incroyable et d’étouffer l’attaque adverse, et qui plus est, c’est une équipe avec un potentiel athlétique impressionnant, ce qui leur permet d’avoir des paniers faciles en contre attaque : en atteste Shane Larkin (13.7 points, 4.4 passes et 3.8 rebonds de moyenne), réputé excellent défenseur et qui a aussi un bon shoot à 3 points avec 40% de réussite. Sur le jeu placé, elle se concentre sur l’axe Scott et Kadji avec du pick and roll, laissant les ailiers démarqués à 3 points.

Miami est assurément mon coup de cœur cette année, et je les vois bien titiller le Final Four (si leur niveau de jeu reste le même). Même si elle s’est essoufflée en fin de saison, notamment la défaite face à Georgia, il va falloir surveiller Miami !

Leave a Reply