March Madness : Focus sur les Georgetown Hoyas

March Madness : Focus sur les Georgetown Hoyas

Georgetown Hoyas

La March Madness approche à grands pas, en collaboration avec NCAA News (n’hésitez pas à rejoindre leur page facebook), Basket Infos vous propose donc une présentation des potentiels favoris du Sweet 16, afin de se faire une brève idée des forces en présence. (Retrouvez la présentation des autres équipes ici)

Université : Georgetown

Conférence : Big East

Head coach : John Thompson III (8e année)

Bilan : 25 victoires / 6 défaites (14-4 en match de conférence)

Ranking : #5

Palmarès : Champion en 1984, 5 Final Four et 28 participations

Classement NCAA : 238ème en points marqués (64.9), 252ème en rebonds (32.8), 50ème en passes décisives (14.8) et 55ème au % de shoot (45.9%).

Victoires probantes : VS Louisville, VS Syracuse et VS UCONN en 2 OT.
Défaites qui font tâche : @Marquette, VS Pittsburgh, @USF et @Villanova (leur autre défaite fut face à Indiana en OT)

Comme on peut le constater avec ces chiffres, Georgetown n’est pas une machine à marquer beaucoup de points. Comment être classé 5ème équipe de toute la NCAA en marquant que 64.9 points par match ? La réponse est simple : une défense de zone des plus efficaces. En atteste le dernier match hier face à Cincinnati : les Hoyas ont limité les Bears à 8 points…durant les 15 premières minutes ! Incroyable.

Donc Georgetown est, avant tout, une équipe ultra défensive on est d’accord. La plupart de leurs paniers sont marqués en contre attaque. Sur le Jeu placé, un homme est très souvent sollicité : Otto Porter Jr (Sophomore, 16.4 points, 7.4 rebonds et 2.7 passes) ultra polyvalent qui peut marquer à mi-distance, dans le trafic mais aussi à trois points. Mais il n’est pas seul. Avec lui, deux très bons joueurs complètent ce trio magique : Marker Starks (Junior, 12.5 points, 2.9 passes), un pur shooteur et Greg Whittington (Sophomore, 12.1 points, 7 rebonds) l’intérieur qui joue un peu loin du cercle et qui a un bon petit shoot à 4-5 mètres. On peut ajouter aussi le freshman D’Vauntes Smith-Rivera (9.2 points) qui fait une bonne première saison.

Alors que peut-on attendre de Georgetown lors de la March Madness ? Un énormissime Otto Porter Jr ? Normalement oui. Une grosse défense agressive ? Surement. Mais le problème se situe en attaque… bref on verra bien, mais je ne mets pas beaucoup d’attente sur cette équipe. Une possible qualification pour le « Sweet 16 » est faisable néanmoins.

Leave a Reply