March Madness : Focus sur les Louisville Cardinals

March Madness : Focus sur les Louisville Cardinals

Louisville

La March Madness approche à grands pas, en collaboration avec NCAA News (n’hésitez pas à rejoindre leur page facebook), Basket Infos vous propose donc une présentation des potentiels favoris du Sweet 16, afin de se faire une brève idée des forces en présence. (Retrouvez la présentation des autres équipes ici)

Université : Louisville

Conférence : Big East

Head coach : Rick Pitino (12e année)

Bilan : 28 victoires / 5 défaites (14-4 en match de conférence)

Ranking : #4

Palmarès : Champion en 1980 et en 1986, 9 Final Four et 38 participations

Classement NCAA : 44ème en points marqués (73.4), 50ème en rebonds (37.5), 45ème en passes décisives (14.8) et 99ème au % de shoot (44.7%)
Victoires probantes : VS Marquette, @Syracuse et VS Kentucky
Défaite qui fait tâche : @Villanova

Si vous cherchez l’équipe en forme du moment, ne cherchez plus…la voilà ! 9 victoires consécutives (série en cours), invaincus depuis plus d’un mois ! Les Cards peuvent compter sur l’homme en forme du moment : Russ Smith (Junior, 18.3 points, 3.6 points et 3 passes). Mis à part le match face à Notre Dame (5 points), il a marqué plus de 15 points 11 fois en 12 matchs… (Dont une pointe à 28 points face à Villanova en ouverture du « championship week »). Smith forme un duo d’extérieurs hors pair avec Peyton Siva (Sénior, 10 points, 5.8 passes). Louisville a beau être une équipe très bonne défensivement, et redoutable en contre-attaque, l’équipe est aussi constituée d’une paire d’intérieurs sobre mais terriblement efficace : Chane Behanan (Spohomore, 10.1 points, 6.7 rebonds) et Gorgui Dieng (Junior, 10.1 points, 9.9 rebonds et 2.6 contres). Ce dernier est tellement dominant que son coach lui a conseillé de se présenter à la draft dès cette année, c’est pour dire l’étendu du talent de ce joueur.

Voilà donc une équipe qui a les moyens d’aller au final four, tout simplement. Pour cela, il va falloir continuer la série d’invincibilité, et les coéquipiers de Russ Smith ne sont pas décidés à l’arrêter !

Leave a Reply