L’After Game de Will Yeguete : Florida – Northwestern, l’aventure continue

L’After Game de Will Yeguete : Florida – Northwestern, l’aventure continue

Ronald Martinez/Getty Images
Ronald Martinez/Getty Images

Will Yeguete que nous suivons toute la saison avec son université de Florida via la chronique « L’After Game de Will Yeguete » est un des grands espoirs français et il nourrit de belles ambitions cette saison comme il nous l’a confié. Il nous ses impressions de la rencontre de vendredi soir qui opposait Florida à Northwestern State, lors du 2e tour de la March Madness. Les Gators s’imposent facilement contre les Demons sur le score de 79-47. Notre frenchy, Will Yeguete a pour sa part terminé la rencontre avec 3 points et 8 rebonds en 20 minutes de temps de jeu en sortie de banc.

Oui, la victoire fait du bien mais il nous reste beaucoup de chemin à parcourir.

Offensivement, mon adresse n’a pas été fantastique et j’ai eu du mal à finaliser mes shoots. Disons qu’offensivement, ce n’était pas ma soirée, mais j’ai essayé d’être bien présent en défense.

Il est vrai que Barack Obama nous prédit au Final Four, mais ce ne sont que des prédictions, et aucune pression ne subsiste. Une fois sur le parquet, toutes ces prédictions n’affectent en aucun cas la rencontre.

Florida s’impose donc facilement face à l’université de Northwestern, malgré une résistance des Démons lors de la 1ère mi-temps. Florida rentre au vestiaire sur le score de 40-32. Lors de la seconde partie de la rencontre, les Gators montent leur niveau de jeu en infligeant un 39-15 et prouvent qu’ils sont bien des prétendants au titre. Le collectif des hommes de Billy Donovan a donc fait la différence  et avec l’élimination de Georgetown, l’Elite 8 est totalement accessible pour Florida. Du côté des Gators, Erik Murphy termine la rencontre avec 18 points, alors que Patric Young ajoute 16 unités. Prochain rendez-vous ce soir, contre l’université de Minnesota afin d’atteindre le Sweet 16.

score Demons

shoot chart Demons

Will Yeguete

Propos recueillis par Patrick Parizot, pour Basket-infos

Leave a Reply